Une nouvelle brique dans le Cours Saint-Laud


Rédigé par - Angers, le 14/03/2017 - 07:45 / modifié le 15/03/2017 - 23:14


Des bureaux mais pas que... Le nouveau quartier d'affaires de la gare d'Angers comprendra aussi à terme 350 logements. Une deuxième résidence y a été inaugurée lundi à proximité du Pont Noir. Pilotée par Angers Loire Habitat, elle propose 27 appartement locatifs dont une partie adaptée pour les seniors.



la rédaction vous conseille
A l'ouest et au sud de la gare d'Angers, les semaines et mois qui passent voient les différentes briques du nouveau quartier d'affaires s'assembler les unes après les autres. Rebaptisé Cours Saint-Laud par l'actuelle municipalité, l'ex-projet Gare+ est un chantier permanent qui verra se poser vendredi une nouvelle et importante pierre : celle des immeubles Quatuor 1 et 2, lesquels formeront le futur siège de la Direction Régionale et de la Direction des Retraites et de la Solidarité du Groupe Caisse des Dépôts.

Insérés entre les deux parkings Saint-Laud, entre le futur Novotel et l'immeuble Quatuor 1, ces deux projets traduiront très concrètement la vocation d'affaires, dévolue principalement à ce vaste projet urbain lancé en son temps par la municipalité Antonini. Au risque de faire oublier que le Cours Saint-Laud aura aussi une vocation résidentielle. 

Au sud de la voie ferré, boulevard Yvonne Poirel, la résidence Versant Sud et sa quarantaine d'appartements avaient été livrés dès 2014 derrière l'immeuble d'affaires Linéo. Tous les deux ont été réalisés par le groupe Giboire. Non loin de là, de l'autre côté du boulevard, face au futur siège du groupe Podeliha, une deuxième résidence -entièrement locative- a été inaugurée lundi midi en présence des responsables d'Angers Loire Habitat, son propriétaire, de la Ville d'Angers et des représentants des entreprises associées à sa réalisation.
​"Nous construirons plus de 50 logements seniors d'ici à trois ans, tout en rénovant près de 250 logements pour les adapter au vieillissement de la population"  Roch Brancour, président d'Angers Loire Habitat.

La résidence Fulton, du nom de la rue adjacente, comprend 27 logements du T2 au T5 proposés à des loyers variant entre 347€ et 698€ (charges comprises). Conçu par le cabinet d'architectes nantais Bohuon.Bertic, l'immeuble surprend par l'unicité de son habillage. Un acier laqué, gris clair, qui semble s'étendre du sol à la couverture. "On a travaillé en fonction de l'environnement où dominent de grandes maisons verticales. On a essayé de retrouver cette verticalité jusqu'à la toiture réinterprétée avec des feuilles métalliques" expliquent Serge Bertic et Yannick Bohuon, les architectes, qui avaient déjà oeuvré sur le chantier AquaVita. 

Deux ascenseurs, 31 places de stationnement en sous-sol, balcon et terrasse pour tous les logements, jardin intérieur... les locataires interrogés lundi matin semblent apprécier le confort de l'ensemble. 8 des 27 logements ont été adaptés pour des résidents seniors, traduisant la volonté d'Angers Loire Habitat de jouer son rôle d' "acteur du maintien à domicile". "Nous construirons plus de 50 logements seniors d'ici à trois ans, tout en rénovant près de 250 logements pour les adapter au vieillissement de la population" complète Roch Brancour, adjoint d'Angers en charge de l'urbanisme et président d'Angers Loire Habitat. 

D'un coût de 3,7 millions d'euros, la construction de la Résidence Fulton a été financée pour 2M€ via un prêt de la Caisse des Dépôts. Angers Loire Habitat a financé 1 millions d'euros sur ses fonds propres. Et l'opération a reçu le soutien de l'ANRU et d'Angers Loire Métropole dans le cadre des obligations de reconstructions liées au renouvellement du quartier des Hauts-de-Saint-Aubin. 

L'architecte du Cours Saint-Laud en conférence publique jeudi
Thomas Hermann, architecte-urbaniste de l'Agence Nicolas Michelin et Associés, a qui a été confié l'aménagement du projet Cours Saint-Laud, est l'invité jeudi soir de l'Association Angevine des Amis de l'Architecture (A3A). En partenariat avec le CAUE de Maine-et-Loire, celui-ci interviendra à l'Institut Municipal dans le cadre du cycle "Leçons d'architecture" à 18h30 (entrée libre).
Engagé dans sa phase opérationnelle depuis 2009, le projet Cours Saint-Laud prend forme au gré des livraisons qui se succèdent : l'immeuble Linéo conçu par l'agence Barré-Lambot en 2014, le parking Saint-Laud 2 et Quatuor 3 (agence Azema) au printemps 2016, la résidence Fulton signée de l'agence Bohuon-Bertic. Au cours de l'année 2017, l'agence ANMA livrera aussi l'immeuble Intencity, illustration de la mixité du projet puisque l'opération comprend 25 logements sociaux, deux bâtiments de bureaux, un local d’activités sur la rue Fulton ainsi qu’une crèche de 25 à 30 berceaux. Suivront en 2018, l'hôtel et les immeubles conçus par Jacques Ferrier tandis que la nouvelle passerelle dessinée par DFA Feichtinger reliera les deux secteurs en 2020.

a3aangers.wordpress.com
Une nouvelle brique dans le Cours Saint-Laud




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag