Une nouvelle manifestation Anti-ACTA ce samedi 31 mars à Angers


Rédigé par - Angers, le 28/03/2012 - 07:27 / modifié le 28/03/2012 - 07:31


Les opposants au traité international ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement) ne désarment pas. Après plusieurs manifestations en centre-ville d’Angers, ils ont décidé de se rassembler une nouvelle fois, place du Ralliement, ce samedi 31 mars à 14h.



Une nouvelle manifestation Anti-ACTA ce samedi 31 mars à Angers
la rédaction vous conseille
Désormais regroupés au sein du « Collectif Angevin de Vigilance anti-ACTA », ils afficheront une fois de plus leur détermination et leur mécontentement appuyé envers cet accord commercial anti-contrefaçon négocié secrètement de 2007 à 2010 par un petit « club » de pays (39 pays, dont les 27 de l'Union européenne, les États-Unis, le Japon, etc).

Négocié plutôt que débattu démocratiquement, ACTA contourne les parlements et les organisations internationales pour imposer une logique répressive dictée par les industries du divertissement.

Selon ses opposants, dont certains revendiquent leur appartenance au mouvement des « Anonymous », cet accord imposerait de nouvelles sanctions pénales et des mesures poussant les acteurs de l'Internet à « coopérer » avec les industries du divertissement pour surveiller et censurer les communications en ligne, en contournant l'autorité judiciaire.

Cet accord est donc une menace majeure pour la liberté d'expression en ligne et est porteur d'insécurité juridique pour les acteurs de l'Internet comme le souligne le site web référence en la matière : la quadrature du net

La manifestation de samedi sera à nouveau l'occasion de faire une lecture de la prochaine lettre du Collectif devant les grilles de l'O.C.V.V. Boulevard Foch, laquelle sera adressée aux huit député(e)s de la circonscription "Grand Ouest" dont Angers et sa région font partie, au bureau du Parlement Européen à Bruxelles.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag