Une nuit chaude au Boléro aux sons des Red Pants


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le Jeudi 1 Août 2013 à 16:55


Le duo de djettes angevines assure l'animation derrière les platines du Boléro, ce vendredi. Dès 1 h 30, le charme opère derrière les platines de ce temple de la nuit angevine. A ne manquer sous aucun prétexte…



Lucie et Julie lors du concert des Bewitches Hands au Chabada, le 16 mars.
Lucie et Julie lors du concert des Bewitches Hands au Chabada, le 16 mars.
la rédaction vous conseille
Les noctambules angevins ont beaucoup de chance. Ce vendredi, à partir de 1 h 30 (nuit de vendredi à samedi, pour être très clair), Julie et Lucie investissent les lieux mythiques du Boléro à Angers. Dans ce repaire de fêtards joyeux où toutes les générations se côtoient gaiement et sans complexe, les deux jeunes femmes, plus connues, sous leur nom de scène coloré, les Red Pants, vont mixer tout au long de cette nuit, vêtues de leur pantalon rouge, le sourire charmeur, avec fantaisie et générosité.

Leur slogan : "On n'a p't-être pas le look, mais on a les vinyls" annonce la couleur. En cette période où les fichiers Mp3 et les streamings sont roi, les deux djettes n'en démordent pas. Avec un set riche, solide, toujours renouvelé et tout vinyl, les Red Pants distillent un mélange des genres assumé à la lumière de leurs propres goûts musicaux.

Aux platines, Julie affiche fièrement sa tendance rock-progressif-stoner-trip-hop, intercalant sans complexe Queens of the Stone Age, Red Fang, AC/DC, Motörhead, Unkle ou encore Ocean Size. Tandis que Lucie pose ses singles un peu plus cool, plus pop surtout.

Des battles…

Sur le dance-floor du Boléro, toutes les générations se mélangent. Sans complexe, ni prétention.
Sur le dance-floor du Boléro, toutes les générations se mélangent. Sans complexe, ni prétention.
Leur force repose sur cette capacité à mixer les genres et les styles en pleine soirée. "De Lio à Charles Trenet en passant par les Beatles, The Strokes, Nick Cave and the Bad Seeds, Bob Dylan ou encore Beyonce, nous confiaient-elle en mars dernier lors d'une mixtape au Chabada en ouverture du concert des Popopopops et des Bewitches Hands. D’ailleurs, parfois on ne se gêne pas à envoyer le “Banana Split” de Lio derrière “Ace of Spades” de Motörhead. Et ça passe très bien ! "

La messe est dite ! Vendredi, ce sera melting pot des genres dans cet univers à la fois baroque et chaud du Boléro. Ce sera aussi une étape de plus pour les Red Pants qui, depuis près de deux ans, ont réussi à se faire un nom sur la place angevine.

Julie, assistante de production au Chabada et Lucie, serveuse et aide petite enfance, tournent "pour le plaisir" dans quelques bars de la cité. Sans se prendre la tête ! Souvent au Bazar (rue Parcheminerie), chez l'amie Alex, au Donald's Pub (rue Boisnet), le lieu de leur première rencontre et surtout de leurs premières "battles" improvisées ou encore au Chabada, en ouverture et clôture de concert.

Depuis le début de la semaine, les Red Pants font le buzz sur leur page Facebook en annonçant fièrement leur set au Boléro. "On ambiance le Boléro, vendredi", affichent-elles. Nul ne peut en douter.

Contact : 06 66 43 48 49 ou sur leur page Facebook












Angers Mag