Une " pétrole mob " à Angers


Rédigé par William Cherbonnier - Angers, le 08/10/2010 - 11:54 / modifié le 09/10/2010 - 08:05


Samedi dernier, à travers toute la France, des militants de Greenpeace se sont réunis dan le cadre d'une « pétrole mob », s’enduisant d’une mélasse semblable à du pétrole, pour symboliser la dépendance totale de nos sociétés au « tout pétrole » et protester contre les projets d’extraction des pétroles  » non conventionnels » partout dans le monde. A Angers les militants étaient au rendez-vous.



Une " pétrole mob " à Angers
A Angers, les militants de Greenpeace se sont rassemblés devant le château pour une mise en scène assez spectaculaire, qui ne pouvait laisser les passants indifférents. Une dizaine de militant arrivèrent enduit d'une mélasse semblable au pétrole, et parvinrent à déployer une grande banderole de l'une des tours du château militant contre le Pétrole salle.

En effet, à l'heure où nous ne connaissons pas encore les conséquences réelles de la catastrophe du golfe du Mexique et des 779 millions de litres de pétroles déversés, ces militants souhaitaient dénoncé les nouveaux modes d'extractions du pétrole. Greenpeace est par exemple mobilisée depuis longtemps contre l’exploitation des sables bitumineux en Alberta (Canada) par des groupes comme Total, Shell, Exxon ou BP qui défigurent une région entière, et produisent le pétrole le plus cher et le plus sale de la planète.


Une " pétrole mob " à Angers
« Cette manifestation symbolique vise à montrer notre colère face à cette recherche du pétrole à tout prix, toujours plus loin et plus dangereux, qui entretient et prolonge notre addiction au pétrole. Cela va aggraver l’emballement climatique et fait peser de grands risques sur l’environnement, comme l’a montré la marée noire du golfe du Mexique » explique Nicolas Cocuaud, du groupe local de Greenpeace à Angers.

Au-delà des actions symboliques de sensibilisations comme ici, Greenpeace multiplie les actions contre les projets pétroliers aberrants. Après une action dans la région arctique il y a un mois, c’est maintenant dans les îles Shetland (Royaume-Uni) que Greenpeace bloque par tous les moyens un navire de forage du pétrolier US Chevron qui doit forer dans la zone.

« Le risque zéro n’existe pas », poursuit Nicolas Cocuaud, « et les interventions en profondeurs sont extrêmement difficiles en cas d’accident. D’autres marées noires nous attendent si les projets inconscients des pétroliers se concrétisent en Arctique, en mer du Nord. Nous demandons un moratoire international sur les sur les forages offshore très profond ! »

Comme à son habitude Greenpeace aura su se faire remarquer, et lancer un vrai débat sur l'utilisation sans cesse croissante de pétrole alors que les réserves existantes sont sur le point de diminuer.











Angers Mag















Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03