Une première réussie pour le Mois du film documentaire


Rédigé par Postino - Angers, le Dimanche 4 Décembre 2011 à 09:49


La projection du film documentaire « Stéphane Hessel : une histoire d’engagement » a fait salle comble au Centre culturel Jean-Carmet de Mûrs-Erigné. Plus de 150 personnes sont venues à la rencontre de la réalisatrice Christine Seghezzi qui présentait son moyen métrage dans le cadre de la 12ème édition du mois du film documentaire.



Une belle réussite pour une première participation de la médiathèque de Mûrs-Erigné au Mois du film documentaire.
Une belle réussite pour une première participation de la médiathèque de Mûrs-Erigné au Mois du film documentaire.
la rédaction vous conseille
Manifestation nationale coordonnée en Anjou par la Bibliothèque départementale de prêt (BDP), ces soirées permettent de créer le dialogue et l’échange autour des œuvres cinématographiques diffusées gratuitement pour l’occasion. L’intérêt que le grand public porte pour le personnage Stéphane Hessel depuis la publication de son petit livre Indignez-vous ! en 2010 ne se dément pas : les nombreuses questions des spectateurs sur la vie et les engagements de cet indigné de 94 ans, héros du grand écran malgré lui en sont un témoignage évident. Christine Seghezzi y répondra avec bienveillance, expliquant ses choix de cinéaste dans l’écriture du film, les raisons de tel ou tel plan, le choix des interventions ou des lieux filmés.

« Pour que cette formidable forme de cinéma qu’est le documentaire rencontre une plus large audience, et parce qu’il mérite plus de lieux de diffusion qu’il n’en a aujourd’hui, nous nous devons de proposer ces projections et ces débats vers un large public, partout dans le département » soulignent ensemble Thierry Dupont et Marc Borgomano respectivement responsables de la médiathèque Jean-Carmet et du pôle Cinéma et musique au sein de la BDP.

Témoin également ce partenariat cohérent avec l’association des Amis du Bon Cinéma (ABC 49) dont la mission et la légitimité est justement la diffusion cinématographique en milieu rural, loin des multiplexes citadins qui, de leur côté, ne programment que peu ou pas de films documentaires.

Le rendez-vous est d’ores et déjà fixé à l’année prochaine pour une 13ème édition du mois du film documentaire puisque la passion des organisateurs a trouvé un écho favorable auprès du public érimûrois !











Angers Mag