Une société de Saïd Chabane victime des dettes du Mans FC


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 04/09/2013 - 08:17 / modifié le 05/09/2013 - 08:28




Une société de Saïd Chabane victime des dettes du Mans FC
La société de gardiennage MTG, que dirigeait Saïd Chabane, le président d'Angers SCO, a été mise en liquidation judiciaire mardi par le tribunal de commerce du Mans (Sarthe), faute de pouvoir récupérer une importante dette auprès du Mans FC, son plus gros client, a annoncé le chef d'entreprise à l'Agence France Presse.

En redressement judiciaire depuis le 27 août après avoir accumulé un passif de 14,4 millions d'euros, le club de football professionnel sarthois devait 220.000 euros à l'entreprise.

C'est elle qui assurait la sécurité des matchs disputés à la MMA Arena, le nouveau stade du Mans, et chapeautait une partie des services qui vont autour, notamment les hôtesses d'accueil.

Selon France Bleu Maine, MTG s'est déclarée en cessation de paiement vendredi avec demande de liquidation immédiate, ce qui lui a donc été accordé. "Le Mans FC représente 35% à 40% de notre chiffre d'affaires. J'ai patienté dans l'espoir d'une suite favorable mais notre créance n'était pas recouvrable", a déclaré Saïd Chabane à l'AFP.

Près de 120 salariés, pour la partie sécurité, et une quarantaine, pour le secteur événementiel, sont touchés. Une grande partie exerçait à temps partiel. .










1.Posté par ARNAUD le 04/09/2013 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est facile de dire que le MANS FC est responsable des dettes de cette société, le "trou" n'est certainement pas du fait exclusif du MANS FC, un prétexte.
Ce qui est étonnant c'est qu'en 2009 MTG réalisait déja une perte de 182000 €uros ...puis en 2010 de 339 000 €uros etc...et en 2013 c'est la faute du MANS FC !!
La situation du MANS FC est difficile déjà depuis quelques années, il fallait prendre des précautions pour ne plus travailler avec ce client douteux...















Angers Mag