Une visite au musée pour découvrir l'opéra [VIDEO]


Rédigé par Samuel LEBRUN - Angers, le Jeudi 23 Février 2017 à 07:55


Avant les représentations angevines de l'opéra "Little Nemo", les actions de médiation culturelle fleurissent sur le territoire angevin, initiées par Angers Nantes Opéra. L'une d'elles a conduit les enfants au musée des Beaux-Arts, la semaine passée, autour de l'œuvre de Winsor McCay.



Une visite au musée pour découvrir l'opéra [VIDEO]
la rédaction vous conseille
L'après-midi était intitulé « Rêver les yeux ouverts ». Rêver, en référence à Little Nemo, une bande dessinée de 1905 dont les histoires se terminent invariablement par le réveil du héros, tombé de son lit. Les yeux ouverts parce que c'est assurément plus pratique pour découvrir les œuvres du musée des Beaux-Arts d'Angers. Ce 17 février, les visiteurs ont donc suivi les traces d'un héros BD dans les salles du musée... pour finalement découvrir un opéra ! Une réjouissante idée proposée par Angers Nantes Opéra (ANO).
 
Little Nemo, c'est en effet la nouvelle création d'ANO pour cette saison. Une pièce spécialement écrite pour les enfants à partir de 7 ans, adaptée de la bande dessinée du même nom, créée par Winsor McCay au début du XXe siècle. Trois représentations ont déjà eu lieu au mois de janvier, à Nantes, et deux autres prendront place au Grand Théâtre d'Angers, à la fin du mois de mars (les mercredis 22 et vendredi 24).
 
L'après-midi au musée, lui, s'inscrivait dans un vaste programme de découverte de l'opéra lancé depuis le début d'année auprès des maisons de quartiers et des scolaires, en guise de préambule aux représentations. Ce vendredi 17 février, vacances scolaires obligent, l'action s'adressait aux familles et prenait donc place au musée. « L'objectif, c'est de faire un parallèle entre la bande dessinée et les collections », explique Astrid Corbineau, médiatrice culturelle aux musées d'Angers.
« L'opéra c'est un art complet, il y a bien sûr du son, de la musique et des personnes qui chantent mais il y a aussi un travail de la lumière »

Ainsi, enfants et parents commence leur parcours devant la sculpture d'un vieillard endormi. « Non. Pas forcément endormi, peut-être qu'il pense ? ou qu'il rêve ? », relèvent les enfants, comme pour prouver, dès les premiers instants, qu'ils ont bien compris la thématique du jour.

En guise de réponse, la médiatrice leur montre quelques planches de la bande dessinée Little Nemo. Ces histoires, toutes en couleurs, ont été écrites entre 1905 et 1914 et publiées à l'époque, chaque dimanche, dans des journaux américains. Toutes racontent les aventures d'un petit garçon dans des mondes imaginaires et toutes se terminent par le réveil du héros, tombé du lit.

Le rêve et l'imaginaire les enfants les ont poursuivis ensuite dans les salles d'art contemporain, du côté de l’œuvre de Daniel Tremblay et de sa création réalisée à partir d'un simple paillasson !
Tous retiendront l'exemple, c'est certain. Surtout qu'ils se sont ensuite livrés à un drôle de jeu, celui de créer une sculpture à partir d'objets du quotidien : un canard en plastique, une brosse à dents, une passoire ou des pinces à linge....

A l'issu de l'atelier, Camille et Chloé n'ont pas seulement réalisé une œuvre originale, les deux jeunes filles ont aussi créé toute une histoire : « C'est un bateau avec une espèce de moteur. Dessus, il y a un canard qui va à la pêche et on lui a mis une sorte de bouée (un disque vinyle) pour ne pas qu'il se noie. »
 
Au delà du rêve et de Little Nemo, l'objectif de l'après-midi est aussi de découvrir l'art de l'opéra.
L'imaginaire vagabonde alors devant Le goûter sur l'herbe de Lebasque, un tableau bucolique qui devient très inquiétant quand Astrid y ajoute des sons : le tonnerre, le vent, des battements de cœur, des cris d'animaux sauvages...
« L'opéra c'est un art complet, il y a bien sûr du son, de la musique et des personnes qui chantent mais il y a aussi un travail de la lumière », poursuit la médiatrice en appuyant sur un interrupteur électrique.
Sous nos yeux, la photo d'un trottoir jonché de mégots s'éclaire et se transforme en une plage noyée de soleil. L’œuvre du couple Loriot-Mélia s'éteint quelques secondes plus tard et ramène le groupe à la réalité.
Le songe aura finalement duré tout un après-midi et peut-être même se poursuivra-t-il au delà. « Dis papa. si on allait à l'opéra ? »
 
 
Les prochains rendez-vous autour de Little Nemo
 
- Aujourd'hui, à 13 h 30, au cinéma « les 400 coups », projection du film Max et les Maximonstres, [film d'animation de Spike Jonce - à partir de 8ans – durée 1h40].
 
- Mercredi 15 mars, à 15 h, à la Collégiale Saint-Martin
Les tout petits Nemo [théâtre à partir de 8 ans – durée 1h – entrée libre]
Les comédiens du Nouveau Théâtre Populaire proposent aux familles de venir rencontrer le petit Nemo de Winsor McCay.













Angers Mag












Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03