Université, une aide régionale d'urgence de 700 000€


Rédigé par - Angers, le 30/01/2013 - 18:36 / modifié le 12/02/2013 - 16:58


Après l'agglomération, la Région Pays-de-la-Loire va elle aussi voler au secours de l'université d'Angers. Et lui accorder une aide de 700 000 euros pour couvrir notamment les frais de rénovation d'urgence de certains de ses bâtiments.



Le 15 janvier, près d'un milliers de personnes avaient manifesté pour réclamer plus de moyens pour l'université d'Angers
Le 15 janvier, près d'un milliers de personnes avaient manifesté pour réclamer plus de moyens pour l'université d'Angers
C'est le maire d'Angers, Frédéric Béatse, qui a réservé la bonne nouvelle aux élus de la municipalité ce mercredi soir. En ouverture du conseil, il a révélé l'attribution à venir d'une aide d'urgence de "500 000 euros" à l'université d'Angers, par le Conseil régional des Pays-de-la-Loire.

Sans le savoir, il était en réalité en dessous de la vérité. Car simultanément, la Région a annoncé que l'aide s'élèvera à 700 000 euros. Elle a été intégrée à un plan "exceptionnel" que le Conseil régional a adopté dans le cadre de son budget primitif 2013, en faveur des trois universités des Pays-de-la-Loire (Nantes, Angers et Le Mans), toutes en difficulté financière. Plan qui s'élève au total à 2,4 millions d'euros.

"Il s’agit de leur permettre d’entreprendre les nécessaires rénovations d’urgence des bâtiments et le renouvellement d’une partie de leur matériel informatique" précise la Région dans un communiqué, précisant que l'aide régionale serait coordonnée, pour ce qui concerne Angers, avec celle actée par l'agglomération (200 000 euros, selon le président de l'université).

"Ce soutien exceptionnel (...) ne permettra évidemment pas d’assurer le redressement des comptes des 3 Universités. Il s’agit bien de leur donner dès 2013 les moyens de travailler dans de meilleures conditions,
précise le Conseil régional, Au-delà (...), la Région anticipe la mise en place d’un plan pluriannuel de retour à l’équilibre, dans lequel elle pourra contribuer en investissement pour 2014 et 2015, en accompagnement de nouveaux engagements pluriannuels de l’Etat."




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag