Urban Jungle 3 : le gros son de la jungle urbaine


Rédigé par - Angers, le Lundi 16 Avril 2012 à 18:22


Samedi soir se déroulait la 3e édition de l’Urban Jungle au Chabada à Angers, une soirée rythmée par la musique Jungle et Drum&Bass. Au programme de cette soirée, 8 artistes, internationaux et locaux, mixant sur deux scènes, sans discontinuer, de 22h à 4h du matin. Une soirée au rythme rapide et entrainant, autant pour les jeunes que pour les plus vieux.



Ambiance assurée avec Tomawok et DJ Kafra.
Ambiance assurée avec Tomawok et DJ Kafra.
la rédaction vous conseille
Urban Jungle est un événement unique proposé par Kapsule,une association qui depuis 2008, rassemble des membres passionnés de culture électronique. Cette structure s'est fixée pour objectif de contribuer au développement de cette musique sur Angers grâce à un éclectisme sonore allant de la House au Hardcore.

Comme elle en a désormais l'habitude pour chaque événement musical organisé dans la région angevine, l’association Kapsule met en place des stands de prévention et d’information concernant les conduites à risques en milieu festif. Un moyen habile qui permet de prévenir et glisser un peu d'éducation, sans pour autant faire la morale aux accros de la musique électronique. Pour Urban, Jungle ces stands étaient disposés de façon à que le public passe obligatoirement devant. Ces stands qui fournissent des brochures sur le code de la route, des éthylotests, des préservatifs et même des bouchons d’oreilles sont plutôt bien appréciés.

Cette année, un stand de maquillage, tenu par de jeunes maquilleuses en voie de professionnalisation, réalisait des tatouages principalement sur le visage, permettant aux spectateurs de se fondre dans le paysage très exotique de la salle. Le temps d'un concert, le Chabada fut transformé, grâce au CFA de Belle Beille, en une jungle luxuriante grâce aux nombreuses plantes installées dans les salles, au milieu de laquelle s'agitait un troupeau plutôt dense.


Deux scènes pour encore plus d'ambiance

Pour favoriser l'ambiance et le choix des sons, deux scènes étaient proposées avec en tout 9 artistes locaux et internationaux au programme. La petite scène du Chabada a permis au public de découvrir de jeunes artistes locaux, tels que Lisa Moon, Bazment, Rogue, Keima ou encore Del Barrio, principalement Angevins et grand amateur de musique électronique. La grande grande scène, étaient réservée aux valeurs sures telles que Black Sun Empire, Dj Kafra ou encore Mc Youthstar, la Dubstep/Electro/Basse/Jungle le tout pour donner le maximum de plaisir à un public sans cesse en mouvement. Ceux qui ont passé une partie de la nuit sur place ont même eu la surprise de voir apparaître leur « Tomawok » local débitant à une vitesse folle sur certains morceaux de DJ Kafra.

Réaction de DJ Kafra , ancien DJ du Massillia Sound System et pionner de la musique Jungle dans le sud de la France :

« Soirée positive, ça c’est super bien passé ! Ça m’a fait plaisir de chauffer la salle, surtout avec « Tomawok » ? Ça fait déjà quelques années que l’on travaille ensemble, surtout quand je viens dans le coin. Tu vois, dans le domaine du Breakbeat,de la Jungle ou encore de la Drum&Bass, tu peux rajouter de nouveaux états d’esprit. C’est important si on veut se différer des autres. Et aujourd’hui je ne fais que de la musique. Entre la composition, la production et quelques dates, j’arrive à en vivre ».

Site web de l’association Kapsule : www.assokapsule.com/kapsule/





Christopher Lemeunier
Rédacteur et photographe spécialisé musiques actuelles et spectacles art vivant. Correspondant pour... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag