Urbanisme : unanimité autour du projet de plan local communautaire


Rédigé par - Angers, le 15/12/2015 - 08:10 / modifié le 16/12/2015 - 08:11


Les élus des 33 communes de l'agglomération d'Angers ont voté comme un seul homme lundi soir le document unique appelé à orienter leur politique d'aménagement et d'urbanisme pour les années à venir. Mais il reste un peu de chemin avant son entrée en vigueur prévue pour mars 2017.



Le projet prévoit, entre autres, la réduction de 30% de la consommation d'espaces fonciers d'ici à 2027.
Le projet prévoit, entre autres, la réduction de 30% de la consommation d'espaces fonciers d'ici à 2027.
la rédaction vous conseille
Il y a des signes qui ne trompent pas. Lundi soir au conseil d'agglomération d'Angers, c'est l'écologiste Gilles Mahé qui, le premier, a tenu à prendre la parole pour dire tout le bien qu'il pensait du projet de plan local d'urbanisme communautaire soumis à l'approbation des élus. "Je sais la somme de travail qui a prévalu dans l'élaboration de ce document (...). Je partage bien évidemment les objectifs de maitrise de consommation des espaces naturels et agricoles" a d'abord souligné l'ancien vice-président en charge de l'environnement.

Effet COP 21 ? L'accord international climatique de Paris en tête, on a alors rapidement compris que le sujet ne donnerait lieu à aucune discorde d'envergure. Question de logique d'abord, pour un document travaillé et préparé avant l'arrivée de Christophe Béchu à la présidence de l'agglo, et poursuivi, en dépit de quelques nuances, avec une certaine continuité d'approche par ses équipes. Question de méthode aussi, eu égard au temps de concertation qui a permis d'associer officiellement plus de 80 associations, experts et partenaires à l'élaboration du projet, moyennant plus de 60 réunions publiques, une vingtaine d'ateliers et réunions de travail, et une importante communication.

Question de prudence solidaire peut-être enfin, Gilles Mahé, pas plus que Christophe Béchu n'ayant oublié l'annulation historique du plan local d'urbanisme centre de l'agglomération d'Angers en 2009, à la suite d'un recours de la fédération de la Sauvegarde de l'Anjou. En ayant négocié l'abandon de toutes les procédures de contentieux -"il n'y a plus de problème à la Doutre"-, le maire et président de l'agglo d'Angers a rappelé à Franck Poquin, le maire de Saint-Léger-des-Bois qui s'en inquiétait, qu'il avait fait de "la sécurisation juridique" du dossier, une priorité. Son "démineur" en chef, le vice-président à l'urbanisme Daniel Dimicoli, a reçu à cet égard félicitations et remerciements d'une partie des maires de l'agglo. Denis Chimier, celui d'Ecouflant, parlant au sujet du travail préparatoire d' "aventure humaine" pour le jeune maire qu'il est et d'un "bel engagement pour l'avenir", en dépit des éventuelles imperfections du projet.

Reste que d'ici à son entrée en vigueur, programmée pour mars 2017, le PLUI n'a pas terminé son chemin. Le projet va maintenant être soumis aux communes et aux organismes ayant demandé à être consultés, lesquels auront trois mois pour donner leur avis. "Si l'une de vos communes refusait de le voter positivement, il devra revenir devant le conseil d'agglo pour une adoption à la majorité des deux-tiers" a insisté Daniel Dimicoli. Après quoi, il sera soumis -probablement cet été- à enquête publique : "On sera alors dans le dur et ceux qui ne seront pas contents pourront se tourner vers le commissaire-enquêteur" (Christophe Béchu).
 
Production d'énergies renouvelables ? "2016 sera marquée par un certain nombre d'initiatives" (Christophe Béchu)

Que retenir de ce projet de plan local d'urbanisme précisément ? Une intention en premier lieu : celle qui consiste à "prendre conscience de l'environnement et à le valoriser avant d'engager des projets d'aménagements urbains" (Daniel Dimicoli). Une ambition ensuite pour concilier la promotion d'une métropole angevine "attractive et audacieuse" et l'organisation multipolaire du territoire. Des chiffres enfin comme autant d'objectifs pour la période 2015-2027 : la réduction de 30% de la consommation d'espaces fonciers, la construction de 27 000 logements neufs, une baisse 60,3% à 52% de la part de la voiture dans l'ensemble des modes de déplacements au profit des transports en commun (+2,8 points), du vélo (+1,9%) et de la marche à pied (+3,7%) etc...

Lire ou relire l'interview de Daniel Dimicoli "Urbanisme : face aux changements climatiques, quelle politique ?" (29/10/2015)

Si les élus se sont donc accordés sur l'essentiel, certaines réserves ou suggestions ont été émises, comme le regret de Gilles Mahé de ne pas voir le potentiel de production énergétique du territoire inscrit dans le document. "Sur cette question, 2016 sera marquée par un certain nombre d'initiatives au niveau de la communauté urbaine" a assuré Christophe Béchu, évoquant la structuration d'une filière courte de chauffage-bois, via les différentes chaufferies urbaines de l'agglo, ou le production de biogaz à la station de dépollution de la Baumette. "Où seront construits les 27 000 logements sociaux ?" a interrogé aussi le communiste Alain Pagano (Angers), tandis que la maire de Saint-Lambert-la-Potherie, Pierre Vernot, faisait valoir son soucis qu'en la matière "Angers laisse un peu de sa quote-part aux communes périphériques".

"Question de répartition et stratégie de peuplement"
a fait valoir Christophe Béchu, soulignant sa volonté d'amener d'avantage de mixité sociale -et donc moins de logements sociaux- dans les projets de rénovation urbaine de Monplaisir et Belle-Beille. Mais pour ces dossiers, comme pour la 2e ligne de tramway qui porte une grande partie des ambitions "transports", il reste d'abord aujourd'hui à éclaircir la question de leur financement. Sur ce point, pas de changement : les réponses n'interviendront pas avant le début d'année prochaine.

 




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51



cookieassistant.com