[VIDEOS] Portées Voix, l'invitation aux voyages en musique au THV


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le Lundi 20 Janvier 2014 à 09:19


Du 4 au 11 février, le THV de Saint-Barthélemy-d'Anjou accueille Piers Faccini et Vincent Segal, Piccoli Sentimenti, Buridane, Violons Barbares et Titi Robin dans le cadre de la 4e édition de son festival Portées Voix.



Titi Robin (au centre) et ses musiciens des Rives.
Titi Robin (au centre) et ses musiciens des Rives.
la rédaction vous conseille
Après Murray Head, Lo'Jo ou encore Idir en 2013, le Théâtre de l'Hôtel de Ville (THV) de Saint-Barthélemy d'Anjou relance son festival Portées Voix, du 4 au 11 février prochain.

Cette année, cinq rencontres à la fois "sauvages, domptées, pincées ou tendues, d’ici ou d’ailleurs..." (voir les artistes en vidéos ci-dessous) sont au programme de cette semaine placée sous le signe de l'élégance, du voyage, du dépaysement et de la découverte musicale.

Entre les retrouvailles mélodiques de deux amis et l’exploration sensorielle d’un petit être, entre l’univers patraque d’une jeune femme en devenir, la beauté sauvage de trois joyeux barbares et le voyage trans-méditerranéen d’un citoyen du monde, chacun des artistes présents sur cette programmation 2014, ouvre, à sa manière, les portes de leur monde.

Portées Voix, du 4 au 11 février au THV de Saint-Barthélemy d'Anjou.
Tarifs : de 5,50 € à 19 €. Réservations par téléphone au 02 41 96 14 90. Les réservations par téléphone doivent être réglées sous 8 jours. Passé ce délai, les places sont remises en vente. Directement au guichet à la Mairie de Saint-Barthélemy-d’Anjou. Dans les billetteries Fnac, Carrefour, Géant et magasin U. Par internet (les places sont majorées de 0,45€) : ici

Piers Faccini et Vincent Segal, le 4 février

Piers Faccini (guitare-chant) et Vincent Segal (violoncelle) auront le privilège d'ouvrir l'édition 2014 de Portées Voix. Sur scène, il se partage l'espace avec d’un côté, le violoncelliste hors pair, pilier du célèbre duo Bumcello avec Cyril Atef, collaborateur des plus grands musiciens, aussi à l’aise avec M, Laurie Anderson, Sting ou Ballaké Sissoko qu’avec les formations prestigieuses de l’IRCAM ou du London Symphonic Orchestra.

Et de l’autre, un compositeur et chanteur à l’élégance, au raffinement et au charme fous : Piers Faccini, musicien anglo-italien installé en France, créateur de ballades pop folk d’une luminosité inouïe. Ce deux artistes se sont rencontrés à Paris à la fin de l’adolescence. Depuis, ils n’ont cessé de jouer ensemble, composant une musique métissée, entre blues et folk, savamment teintée d’influence malienne.

Mardi 4 février à 20h30.

Piccoli Sentimenti, le 5 février

C'est dans un cocon de voiles et au plus près de l'espace de jeu que prennent place les spectateurs de Piccoli Sentimenti. Devant eux, un plateau, de la terre, une lune-miche de pain, un ciel de bambou... et de petites constructions de bois, faites de fragiles brindilles et de bâtons. Un souffle berce les feuilles. Il n'y a rien d'autre - comme aux premiers temps du monde.

Jouées sur une musique aux sons inventifs composée à l’aide d’instruments hybrides, les aventures de ce tout petit héros offrent un moment juste et délicate. Fruit de la rencontre artistique des constructions en bois de noisetier d’Antonio Catalano et de la marionnette qui accompagne Alain Moreau dans tous ses voyages, Piccoli Sentimenti dévoile un monde poétique, un brin loufoque et tendre.

Mercredi 5 février à 18h30. Salle culturelle de la Cressonnière.

Buridane, le 7 février

Pas Fragile, voilà un titre d’album qui résonne comme une porte d’entrée hors du commun. Buridane, jeune chanteuse lyonnaise, l’affirme de manière définitive, comme on se défend d’une première impression erronée… Son grain de voix y est sans aucun doute pour quelque chose, sa blondeur, sa timidité également. Et pourtant, à l’écoute de ce premier enregistrement officiel, Buridane n’a rien d’une poupée, elle est solide comme un roc ! Pour en arriver là, il lui a fallu franchir des obstacles qui lui paraissaient pourtant « contre nature » selon ses propres mots.

Parler, s’exprimer, se confier… exercices qu’elle préfère éluder dans un premier temps par la danse… Seule d’abord à la guitare, là où on voulait bien d’elle, à Lyon et dans ses environs, puis à deux, enfin en groupe. Plus de 200 concerts à son actif, elle accumule aujourd'hui les récompenses en tout genres (Chantier des Francos et Prix Adami 1ère Francos, Coup de cœur Paroles et Musiques, le Fair…).

Vendredi 7 février à 20h30.

Violons Barbares, le 8 février

Ils reviennent au THV avec leur tout dernier disque. Les violons barbares, un trio de deux violonistes extraordinaires et d’un percussionniste singulier et talentueux … L’un est Mongol avec son « violon cheval » (morin khuur) ; l’autre est Bulgare avec sa gadulka ; le troisième est Français avec des percussions d’un peu partout. A eux trois, ils proposent une musique étrange, fascinante,
remplie d’énergie, d’inspiration folk mais incroyablement moderne.

Des voix majestueuses qui viennent et repartent entre chant mongole, bulgare et diphonie redoutable, des mélodies qui embarquent, un mélange des rythmes des balkans, de l’asie (Inde et Hymalaya) allant parfois jusqu’à la transe. A ne pas manquer…, comme le prouve cette vidéo.

Samedi 8 février à 20h30

Titi Robin, le 11 février

Ses mélodies aux rythmiques envoûtantes sont chacune de purs joyaux, des virées musicales sur la vague impétueuse et majestueuse qui coule des contreforts de l’Inde à travers l’Asie centrale jusqu’aux rives de la mer Méditerranée. Depuis plus de 30 ans, Titi Robin navigue aux confluences des cultures.

Icône vivante des cordes pincées, compositeur et arrangeur, il est avant tout un rassembleur et un entremetteur de musiques, de destins et d’envies au service d’une éthique et d’un collectif de musiciens d’exception. Sa dernière création est certainement l’un des projets les plus utopiques jamais entrepris par un musicien. Pour "Les Rives", entre l’automne 2010 et le printemps 2011, il a procédé à l’enregistrement de trois albums, en Inde, au Maroc et en Turquie avec des musiciens du crû.

Mardi 11 février à 20h30













Angers Mag












Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03