[VIDEOS] Chemillé, capitale du jazz du 17 au 23 juin


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le Samedi 15 Juin 2013 à 15:00


La 17e édition du Camilliacus Jazz Festival débute ce lundi 17 juin et sera inaugurée par son parrain, Stan Laferrière. Les différents temps forts – rencontres, concerts, master class – se dérouleront sur le Chemillois. La soirée du samedi soir marquera l’apogée du festival avec un double plateau composé de Nina Attal et Jean-Jacques Milteau au Théâtre Foirail.



Jean-Jacques Milteau sur la scène du Foirail, le samedi 22 juin (© JM Lubrano)
Jean-Jacques Milteau sur la scène du Foirail, le samedi 22 juin (© JM Lubrano)
la rédaction vous conseille
Toute une semaine dédiée au jazz ! Chemillé s’anime du 17 au 23 juin et accueille le 17e Camilliacus Jazz Festival. Concerts, mais aussi expositions de photos et de peintures, rencontres, master-class et conférences sont au menu de cette nouvelle édition enrichie. Parrainé par Stan Laferrière, jazzman de renom pour ses collaborations avec Benny Carter, Claude Bolling, Michel Legrand, Wynton Marsalis ou encore Aldo Romano, le festival fait la part belle cette année à « des genres de jazz différents, des lieux de concert variés, des artistes de qualité et de grande renommée », précise Gérard Lefebvre, président de l’Office municipal de la culture de Chemillé, organisateur du Camilliacus Jazz Festival.

Un programme dense et riche, entre jazz classique, fanfare, swing, ragtime…, soit plus d’une vingtaine de concerts live. Point d’orgue du festival, la venue au théâtre Foirail, le 22 juin, de Jean-Jacques Milteau, accompagné de cinq musiciens pour « Considération », un concert privilège de blues mythique aux accents afroaméricains. Nina Attal, jeune chanteuse-guitariste, assurera la première partie avec ses accents rythm’n’blues, soul et funk.

Le programme complet ici

Nina Attal, princesse de la soul

À seulement 20 ans, Nina Attal écrit et compose ses chansons en mêlant « musique noire d’Amérique », Rythm’n’Blues en passant de la Soul au Funk, sur une mélodie Pop aux finitions dynamiques. Chanteuse, mais aussi guitariste avec un talent incroyable pour la scène, elle dégage fraîcheur et énergie en soumettant à l’appréciation de nos sens l’exigence dont elle fait preuve dans un univers artistique unique.

Jean-Jacques Milteau, la voix de l'harmonica…

Jean-Jacques Milteau découvre l’harmonica dans les années 60 en écoutant les artistes de la mouvance rock & folk du moment. Véritable virtuose, il aborde des styles différents en partageant la scène avec des artistes tels que Eddy Mitchell, Claude Nougaro, Michel Jonasz, Charles Aznavour...

Il se tourne en 2001 plus particulièrement vers le blues américain en réalisant l’album "Memphis" qui sera récompensé aux Victoires de la musique. Il enregistre depuis aux Etats-Unis, enchaînant reprises des standards du blues et compositions originales, le tout dans un parfait équilibre des instruments.











Angers Mag