Angers Mag Info

Un autre regard sur l'actualité d'Angers et sa région

Document sans nom

Mardi 21 Octobre 2014







Vacances en bord de Maine


Rédigé par Lionel Chauveau - Le 02/09/2012 - 14:59 / modifié le 02/09/2012 - 15:43


Chronique d'un pêcheur angevin. Comme dans la chanson, Jean Pierre (*) a voyagé de Brest à Besançon en passant par Metz et Saint Malo. Il s'est arrêté au hasard d'un contrat de travail tout près d'Angers et pense achever un jour prochain la maison qu'il restaure avec finesse.



Vacances en bord de Maine
Trois femmes à la maison dont deux lycéennes accrochées à leur console de jeu en cette fin d'été. Il a de nombreuses passions Jean Pierre, celle de la pêche en rivière que lui a enseignée son père ne l'a jamais quitté : " j'ai une une première gaule en bambou à six ans ". Il part souvent tôt, très tôt même, avant le jour, pour trouver la meilleure place à deux pas des tours du château. Il la connait bien " sa " Maine, observe le ciel, le vent, la surface de l'eau, avant de tremper ses lignes ou d'aller un peu plus loin, à l'abri près du Lac de Maine.

A quelques pas du Roi de Pologne, il se targue d'avoir fait de belles captures, carnassiers renommés qu'il relâche parfois, comme pour leur donner une nouvelle chance.

il redoute le silure par le saccage qu'il semble occasionner bien qu'il reconnaisse à l'animal une certaine noblesse par sa taille et sa discrétion.

Jean Pierre avoue qu'une virée sous la Maine serait fabuleuse. Il découvrirait ce que cachent les fonds, les pierres, les trous profonds dont il ne sait rien. La Maine dans ses profondeurs recèle tant de mystères ...

Il a passé de bonnes vacances cette année, jusqu'au rocher de la Baumette où les anguilles l'attendaient jusqu'à remplir son filet. Il a marché aussi jusqu'aux trois rivières qui se rejoignent aux environs du pont Jean Moulin, il ira sans doute y pêcher bientôt après avoir observé les autres pêcheurs.

Sa femme prépare un beurre blanc tandis qu'il descend à la cave dénicher un vieux Savennières en mâchouillant une cigarette roulée. " La vie est belle " à Angers, dit-il en remontant, je ne repartirai pas. Sa femme esquisse un sourire ...








* prénom d'emprunt








1.Posté par barreau le 03/09/2012 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement il faut venir d'ailleurs ou être allé ailleurs pour apprécier les richesses de ce pays.
Ce pays de cocagne révèle tant de richesses dans tant de domaines...dommage que les angevins de souche ne s'en rendent pas compte et que nombre de nouveaux arrivants ne fassent pas l'effort de le connaitre...















Angers Mag













Instagram


A PROPOS

cookieassistant.com