Valéo va fermer son usine d'alternateurs d'Angers (Le Courrier de l'Ouest)


Rédigé par - Angers, le 10/04/2013 - 13:19 / modifié le 10/04/2013 - 22:49




Après Thomson-Technicolor, c'est une autre usine emblématique de l'industrie angevine qui va disparaître. L'unité d'alternateurs du groupe Valéo, implantée rue François Cévert à la Roseraie depuis le début des années 70, va être fermée l'an prochain, révèle Le Courrier de l'Ouest dans son édition de mercredi.

Spécialisée dans la production d'alternateurs, cette usine qui a compté jusqu'à 700 salariés au début des années 2000, a connu une chute inexorable d'activité ces dernières années. Une partie de sa production avait été délocalisée en juin 2012 vers la Pologne, précise le quotidien.

Elle n'emploie aujourd'hui plus que 86 salariés qui vont être reclassés dans l'autre usine du groupe Valéo, à Ecouflant. Il n'y aura "aucune suppression d'emploi" a précisé le groupe Valéo au Courrier de l'Ouest.

Spécialisée dans les systèmes d'éclairage, cette dernière emploie un peu plus de 1000 salariés, ce qui en fait le premier employeur privé industriel de l'agglomération.,



Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag