Vendée Globe : une course dans la course pour un artiste angevin


Rédigé par - Angers, le Mercredi 20 Janvier 2016 à 08:17


C’est certainement la course au large, en solitaire et sans escale, la plus difficile au monde. Le Vendée Globe qui partira en novembre 2016 des Sables d’Olonne (85) inspire un artiste angevin, Alain Guilloteau, lequel s’est mis au défi de réaliser les portraits grand format des skippers en fonction de leur classement. Une performance artistique originale pour laquelle il recherche des financements.



Alain Guilloteau dit AL1, à coté d'un portrait du navigateur disparu Eric Tabarly
Alain Guilloteau dit AL1, à coté d'un portrait du navigateur disparu Eric Tabarly
la rédaction vous conseille
Pour l’Angevin Alain Guilloteau, la vie a bien failli s’arrêter en novembre 2011, après un arrêt cardiaque instantané, une « mort subite », sur le parking de la société qui l’employait. Après plusieurs chocs électriques et dix jours de coma et autant d’hospitalisation pour l’implantation d’un défibrillateur automatique, Alain Guilloteau retrouve une vie quasi normale. « Je suis passé par des phases exceptionnelles entre la vie et la mort », explique-t-il. « J’en suis revenu et je suis en pleine forme. Même si ça fait bizarre d’en parler, je vis mon pseudo-décès avec une certaine sérénité ».
 
Serein ? Pas si sûr. Licencié de son entreprise pour inaptitude physique et pour un événement qui n’est pas considéré, pour l'instant, comme un accident du travail, il se retrouve sans ressources, ou presque, et surtout, avec aucune chance de retrouver un emploi, même à temps partiel. Aucun employeur ne veut prendre le risque de l’embaucher. « Impossible de lutter contre cette injustice et difficile de vivre tous les jours dans ces conditions »,  témoigne -t-il sur le site web de la Fondation Génavie (fondation d’entreprise de l’institut du thorax ).

Artiste confirmé, après un passage aux Beaux Arts de Poitiers, il décide d’opérer un grand virage et de s’investir dans une nouvelle activité : le dessin grand format au pastel. Sous le pseudonyme d’AL1 (son prénom en phonétique), il s’exerce sur des palissades de chantier ou des murs abandonnés d'Angers. D’abord en « s’appropriant un lieu, pour lui redonner un peu de vie ». Sur des bandes de papier marouflé, « pour ne pas dégrader le mur » il dessine un personnage ou illustre une phrase célèbre, selon les principes du Street Art (Art de la rue).

Même si la pluie ou la brigade anti-tags d'Angers, mettent à mal à son travail, son œuvre toute éphémère qu’elle soit, commence être reconnue et appréciée. Après un portrait mural de l'écrivain Stéphane Hessel, à l'occasion de l'inauguration de l'allée qui porte son nom dans le quartier Desjardins à Angers, des portraits de Gandhi, de Martin Luther King ou encore de Marie Talet sur des clôtures de chantier, c’est un aménageur public et deux bailleurs sociaux, la Sodemel, Podéliha et Angers Loire Habitat qui lui commandent un Panthéon éphémère pour habiller un immeuble construit aux Ponts de Cé
 
« C’est un véritable challenge technique et humain, une course dans la course »
 
La nouvelle vie d’AL1 prend alors « une autre couleur et un tout autre sens », écrit-il sur son nouveau site web.  Pour lui, le dessin est devenu sa nouvelle activité professionnelle.
 
Mais pas facile de se faire un nom dans le domaine artistique. Peu avare d’idées, il propose un projet à la ville des Sables d’Olonne et aux organisateurs du Vendée Globe : réaliser en direct, les portraits des skippers engagés dans cette course mythique en fonction de leur classement. « Il faut que quand le bateau arrive dans le port, le portrait soit terminé », explique l’artiste en présentant son projet intitulé « Chronos, la course des portraits géants ».
 
« C’est un véritable challenge technique et humain, une course dans la course », ajoute Alain Guilloteau, convaincu que ce pari un peu fou donnera avec les dix portraits de  2.50 m x 1.75 m prévus, une autre dimension à la course. Et un intérêt supplémentaire pour les milliers de visiteurs qui défilent sur les pontons et dans le village.
 
L’exercice n’est pas aisé. L'homme devra composer avec le chronomètre établi par les bolides des mers et sa capacité à réaliser les portraits dans le temps imparti. Pour cela l’artiste angevin a un petit secret. Les œuvres ne débuteront pas sur les murs de la ville des Sables d’Olonne, mais dans un atelier loué à proximité du lieu d’exposition. Le papier qu’il utilise d’ordinaire pour ses opérations de street art sera collé sur des supports « en dur »  qui seront ensuite fixés aux abords du site de la course. L'ensemble de l'opération sera diffusé en direct sur le web grâce à des caméras placées dans l'atelier et sur les lieux d'exposition. Après une présentation aux skippers, les portraits seront vernis pour assurer leur stabilité et mis en vente au profit d’une action caritative, en présence des navigateurs.
 
Sur place, ce projet qui s’élève à 80 000 €, matériel, déplacements et communication compris, séduit déjà les organisateurs et les collectivités, lesquels ont promis de le soutenir. Toutefois, pour le démarrer, une première partie du financement est nécessaire. AL1 a donc lancé une opération de financement participatif sur Ulule, pour trouver des fonds mais aussi pour médiatiser son projet. « Au travers de cette première opération qui grandira en fonction des alizés et des vents contraires, je veux surtout montrer qu’après un accident comme celui que j’ai vécu, on peut continuer à vivre. Je me considère comme un lanceur d’espoir », conclut Alain Guilloteau.
 
Si vous aussi, souhaitez l’encourager, et participer au financement de l’opération, c’est le moment. Cliquez ICI
 




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01







cookieassistant.com