Véolia transportera et valorisera les déchets de l'agglo à Lasse


Rédigé par - Angers, le 27/01/2016 - 08:31 / modifié le 28/05/2016 - 09:44


Les élus communautaires valideront le 15 février prochain le choix de Véolia Propreté pour le traitement des quelque 55 000 tonnes de déchets du territoire, à compter du 1er avril. Une information parue mardi matin dans le Courrier de l'Ouest et confirmée par le vice-président en charge du sujet à la collectivité, Joël Bigot. Eléments d'analyse.



Construit à l'initiative du Sivert est Anjou et exploitée par Véolia Propreté, c'est l'Unité de valorisation énergétique de Lasse, non loin de Baugé, qui traitera les déchets en provenance du territoire angevin, à compter du 1er avril.
Construit à l'initiative du Sivert est Anjou et exploitée par Véolia Propreté, c'est l'Unité de valorisation énergétique de Lasse, non loin de Baugé, qui traitera les déchets en provenance du territoire angevin, à compter du 1er avril.
la rédaction vous conseille
Le secret de Polichinelle a vécu jusqu’à mardi : avant même la réunion de la commission d’appel d’offres ad hoc, notre confrère du Courrier de l’Ouest, Anthony Pasco, annonçait dans le quotidien le nom de l’opérateur retenu pour s’occuper des quelque 53 800 tonnes de déchets d’Angers Loire Métropole : Véolia Propreté, filiale du groupe Véolia environnement, et exploitant de l’Unité de valorisation énergétique (UVE) de Lasse.
 
Aucune surprise dans ce choix, que nous évoquions déjà la semaine passée dans ces mêmes colonnes (lire ici). Depuis la décision prise par les élus de la collectivité de fermer l’usine de tri mécano-biologique Biopole, les déchets de l’agglo étaient soit enfouis sur le site de Changé, en Mayenne, soit acheminés puis valorisés à… Lasse. Reste que le choix définitif de Véolia Propreté, qui sera entériné en conseil communautaire le 15 février, pour une effectivité à compter du 1er avril, mérite qu’on s’y arrête.
 
Dans quelles conditions s’est-il opéré ? « 11 entreprises ont retiré un dossier de réponse à l’appel d’offres, mais seul Véolia a répondu », résume le vice-président de l’agglo en charge des déchets et maire des Ponts-de-Cé, Joël Bigot. Des opérateurs majeurs en la matière, « comme Séché ou Suez, n’avaient tout simplement pas la capacité de traiter autant de déchets », poursuit l’élu communautaire.

Véolia serait ainsi un choix par défaut ? « Non, c’est un choix qui nous convient », appuie Joël Bigot. Et notamment du point de vue financier. « Le prix de sortie est bien inférieur à celui que prédisait le rapport Naldéo (rapport établissant différents scénarios de sortie de « crise » Biopole NDLR). A l’heure actuelle, le traitement des déchets revient à 108 €/T et le contrat passé jusqu’en 2020 avec Véolia stipule 89 €/t. Je vous laisse faire le calcul… »
Volontiers : à raison de 19 € économisés par tonne, sur un volume de 53 800 tonnes annuel, on arrive à un économie substantielle d’un peu plus d’un million d’euros. Jackpot pour la collectivité ? On serait plutôt enclin à parler de moindre mal par rapport aux quelque 66 M€ investis dans la construction de Biopole.
A raison de 19 € économisés par tonne, sur un volume de 53 800 tonnes annuel, on arrive à un économie substantielle d’un peu plus d’un million d’euros

Reste que le recours à l’incinération peut apparaître comme un retour en arrière, un peu plus de 10 ans après l’arrêt de l’usine d’incinération de la Roseraie. C’est cependant sans compter sur les progrès de la filière en la matière. Le terme incinération a cédé la place à celui de valorisation énergétique. « Parler de tout incinération, c’est faux dans l’absolu », commente un proche du dossier. « D’abord parce qu’un tiers des déchets sont recyclés matière, dans les centres de tri (lire notre article sur la réflexion en cours autour d’un unique centre de tri NDLR). L’objectif est celui de la complémentarité de l’ensemble de la filière, avec, une fois les déchets arrivés à l’UVE de Lasse, une logique de production d’énergie »… et donc une source potentielle de revenus.
Un observateur qui balaie d’un revers de main les critiques éventuelles sur l’impact carbone des 7 camions quotidiens nécessaires au transport des déchets du territoire angevin vers l’est Anjou : « Ça n’est pas cela qui va plomber le bilan carbone global de la collectivité… »

Au final, dans ce nouveau schéma, les élus attendent 96 % de valorisation de la matière, les 4 % restants étant acheminés dans un centre d’enfouissement en Vendée.

Pour l’usine de Lasse, construite à l’initiative du Sivert Est Anjou et exploitée depuis bientôt 10 ans par Véolia Propreté, la signature de ce marché est d’importance. L’UVE tourne en effet déjà à plein régime et l’apport de plus de 50 000 T supplémentaires en provenance de la communauté urbaine –soit à peu près l’équivalent de ce que représente l’apport du territoire couvert par le Sivert- va conduire à une redistribution des cartes, le territoire angevin remplissant à lui seul le vide de four à la charge de Véolia. Les déchets d’entreprises (DIB) ou ceux en provenance de départements limitrophes iront ainsi ailleurs.
 
Enfin, impossible de passer à côté de la quasi-concomitance à tout le moins heureuse de l’attribution de ce marché à Véolia –certes seul candidat- avec la signature, à l’automne 2015, d’un protocole transactionnel de sortie de service public de 6,5 M€ entre l’agglo et l’exploitant du site Biopole, Géval, filière de Véolia.




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01


cookieassistant.com