"Vers un territoire zéro chômeur de longue durée en Anjou ?"

La Tribune du lundi - #TribuneduLundi


Rédigé par Benoît AKKAOUI, directeur de la Ressourcerie des Biscottes. - Angers, le 09/02/2015 - 07:39 / modifié le 10/02/2015 - 14:51


Contribuer au débat public et, à notre niveau, participer à l'indispensable vie des idées, c'est l'objet de [La Tribune du Lundi], carte blanche proposée à des acteurs économiques, politiques, sociaux ou culturels du territoire angevin. Aujourd'hui, la parole est à Benoît Akkaoui, directeur de la Ressourcerie des Biscottes aux Ponts-de-Cé, une entreprise d'insertion qui inaugurait vendredi dernier une nouvelle activité dédiée aux entreprises et au réemploi du mobilier professionnel.



"Vers un territoire zéro chômeur de longue durée en Anjou ?"
la rédaction vous conseille
35 756 demandeurs d’emploi en décembre 2014 sur le bassin d’emploi d’Angers (+8,5% sur un an). 1 013 offres d’emploi enregistrée sur le même mois soit -9,2% sur un an (source observatoire emploi des Pays de la Loire ).

Le constat est sans appel. Même en considérant que Pôle Emploi n’a pas vu passer la moitié des offres du mois, notre territoire a un besoin urgent de créer de l’emploi. Urgent et... fondamental : le préambule de notre Constitution ne stipule-t-il pas que toute personne qui en a l’âge et les moyens a “le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi” (article 5) ?

A l’heure où le chômage de longue durée et le sous-emploi chronique, en Anjou comme partout en France, nourrissent souffrances morales et matérielles pour trop de personnes, toutes les bonnes volontés sont donc nécessaires. Et aucune idée, aussi farfelue soit-elle, ne doit être déconsidérée. Même celle qui consiste à trier des tonnes de déchets à la main. Ou à collecter du vieux mobilier professionnel usagé pour le reconditionner.
 
L’activité principale de la Ressourcerie des Biscottes, celle qui consiste à collecter les encombrants des particuliers pour les valoriser et les vendre aux particuliers, a permis depuis son lancement la création nette de 22 emplois, dont 18 dédiés à des personnes bénéficiant d’un accompagnement spécifique dans le cadre d’un chantier d’insertion pour les aider à retrouver un emploi ou une formation. La Ressourcerie est aujourd’hui reconnue localement pour son activité de collecte et de valorisation des objets ménagers : son magasin solidaire reçoit entre 2 000 et 2 500 visites par semaine, et a permis de donner une seconde vie à plus de 60% des 300 tonnes d’objets collectés en 2014. Forte de ce succès, la Ressourcerie des Biscottes continue de travailler à la création d’emploi en développant de nouveaux métiers centrés sur l’économie circulaire et les éco-activités.

Innover pour créer de l'emploi

Dans cette dynamique, l’association innove à sa manière en créant la première Ressourcerie.Pro, pendant de la ressourcerie dédié aux entreprises, artisans, professions libérale, commerces et associations. Basée sur la collecte et le réemploi du mobilier des professionnels, cette activité a été testée sur le site des Biscottes depuis fin 2013. La Ressourcerie.Pro a ainsi déjà équipé plus de 800 m2 cumulés d’espace de travail sur l’agglomération angevine, tout en apportant une solution pour le retraitement des déchets des entreprises qui renouvèlent leur mobilier. Un premier emploi a été généré par cette activité, et nous prévoyons la création de 5 postes supplémentaires en 2015.
 
L’expérience de la Ressourcerie, ajoutée à celle de l’ensemble des structures d’insertion par l’activité économique ou par le travail adapté, montre qu’il existe une multitude de besoins non satisfaits et de travaux utiles à la société qui aujourd’hui ne sont pas ou plus réalisés, simplement parce qu’ils ne sont que partiellement solvables, et donc insuffisamment lucratifs pour le marché classique. Nos choix économiques et politiques font que, là où les personnes demandent un emploi, elles obtiennent des allocations de solidarité qui visent à compenser leur manque de revenu. Si cela répond bien à un besoin de première urgence (pouvoir subvenir, au moins partiellement, à ses besoins ou à ceux de sa famille), cela ne répond pas dans la durée au problème d'accès à l'emploi. C'est même malheureusement le contraire, car le non emploi chronique finit par s'accompagner, en plus de la perte de revenus, de pertes de compétences professionnelles ou de confiance en soi qui réduisent les chances d'un retour à l'emploi. Or une étude macro-économique réalisée par ATD Quart Monde (source www.atd-quartmonde.fr) évalue le coût pour la collectivité nationale du chômage d’exclusion à un peu plus de 15 000 euros par personne et par an. Il serait possible et suffisant de rediriger ce coût pour financer les emplois manquants en assurant de bonnes conditions de travail.

Lors du lancement de la Ressourcerie.Pro vendredi dernier, Christophe Béchu, le président de l'agglomération d'Angers, évoquant l’emploi des personnes fragiles, reprenait à juste titre l’image d’une chaine composée de plusieurs maillons, dont le point de fragilité se situe à l’endroit du maillon le plus faible. Consolider la chaine, cela nécessite de s’attaquer à chaque point de faiblesse. Et cela passe notamment par la fin du chômage de longue durée.

Objectif audacieux s’il en est, mais il existe des territoires qui ont choisi d’expérimenter dans ce sens avec ATD Quart-Monde en lle-et-Vilaine, dans la Nièvre, en Meurthe et Moselle ou dans les Deux Sèvres. Alors bientôt en Anjou ? Pour contribuer aux initiatives en faveur des personnes fragiles, vous pouvez compter la Ressourcerie des Biscottes, et plus largement, sur l’ensemble des structures réunies dans le fonds de dotation Entreprendre pour la Solidarité.












Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com