Vignes, vins et randos 2011 : promenons-nous dans les vignes de l’Aubance


Rédigé par - Angers, le 05/09/2011 - 07:12 / modifié le 05/09/2011 - 07:58


La huitième édition de l’événement oenotouristique « Vignes, vins et randos » qui se déroulait ce week-end dans le vignoble du Val de Loire a connu, une fois de plus un grand succès. Malgré la pluie, les randonneurs se sont déplacés en grand nombre pour découvrir en famille ou entre amis, quelques-unes des plus belles appellations viticoles que compte la France.



La météo incertaine n'a pas découragé les randonneurs
La météo incertaine n'a pas découragé les randonneurs
la rédaction vous conseille
Nous avons fait le plein de randonneurs, plus que l’an dernier. Heureusement qu’il a plu, car nous aurions eu de la difficulté à gérer si nous avions eu plus de participants », disaient ce dimanche matin les animatrices de l’Office de Tourisme Brissac Loire Aubance et les vignerons de l’Aubance. Avec 400 randonneurs pour cette balade dans les plus grands domaines de la région de Brissac-Quincé, les organisateurs étaient plutôt ravis.

Côté participants, la satisfaction était du même niveau. « Nous venons de la région de Nantes, du pays du Muscadet. Nous traversons de superbes paysages. Avec les averses de ce matin et le petit rayon de soleil, c’est encore plus beau », commentaient deux couples d’amis, venus tout spécialement en Anjou, pour découvrir les vins moelleux des Coteaux de l’Aubance. « Nous sommes des habitués, nous faisons une randonnée différente chaque année. Et comme il y a en treize, nous avons de la marge ».

Le verre autour du cou et la gibecière spéciale randonnée bourrée de documentation, ils avançaient dans l’herbe mouillée, par petits groupes, encadrés par des vignerons chargés d’assurer la sécurité lors des traversées de route, mais aussi de documenter les randonneurs sur les différents cépages.

« Nous venons pour un bon moment de détente, entre amis. Nous participons depuis que ça existe et nous ne sommes jamais déçus, autant par les parcours, les informations et les vins que nous dégustons... avec modération, car il faut marcher quand même », déclaraient des retraités bien protégés par leurs cirés. Et la pluie ? « Ça ne nous gêne pas vraiment. Nous essayons de passer entre les gouttes et de temps à autre nous avons une pose, avec un petit verre de vin et parfois quelques surprises musicales ».

Pour la musique, prévue comme les années précédentes au détour d’une vigne, il aura fallu attendre la fin du parcours, chez l’un des vignerons du cru, car météo oblige, les musiciens ont préféré se mettre à l’abri. Mais dans une vigne ou dans un chai, l’ambiance était tout de même au rendez-vous.

Quant aux vignerons, à l’exemple de Daniel MACAULT de Juigné sur Loire, Sylvain BRAULT et Christophe DAVIAU de Brissac-Quincé, ils étaient satisfaits de l’intérêt que les randonneurs portent chaque année à leur travail. « Ça nous permet de faire connaître nos vins et certains reviennent plus tard pour en acheter. C’est une bonne promotion », disait l’un d’eux, ravi de constater que malgré le temps, le succès de ces randonnées savoureuses ne se dément pas.

Intitulée Anjou-Villages Brissac et coteaux de l’Aubance, cette randonnée de 8 km traversait une région intéressante pour son vignoble, mais aussi pour ses nombreux moulins à vente. Partie du château de Brissac, après une traversée du bief, canal souterrain désaffecté et réaménagé pour la visite, les 400 randonneurs ont pu apprécié la production locale, cabernet d’Anjou, Anjou villages Brissac et coteaux de l’Aubance, accompagnée de pain aux figues et de fouées. La balade d’environ trois heures s’est terminée par un concert jazz manouche avec le groupe « Opa Tsupa » et un marché aux vins de la région.





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag