Vignes, vins et randos : embouteillage dans le vignoble


Rédigé par - Angers le Lundi 8 Septembre 2014 à 12:23


De l'Anjou au pays Nantais, en passant par la Touraine, la 11e édition de l'événement « Vignes, Vins et Randos » a connu de nouveau un véritable succès cet week-end. A tel point qu’il y avait parfois foule au coin du cep.



L'affluence de l'édition 2014 n'a pas empéché chacun de déguster la production locale
L'affluence de l'édition 2014 n'a pas empéché chacun de déguster la production locale
la rédaction vous conseille
C’est désormais l’un des rendez-vous oenotouristiques les plus prisés de l'Ouest. A quinze jours des vendanges, il y avait foule ce week-end sur les 15 randonnées gourmandes organisées par l’Interprofession des Vins du Val de Loire (Interloire). « 10 000 randonneurs sur les deux jours », selon ses organisateurs. La météo estivale y était certainement pour quelque chose, mais pas que. Au fil des ans, « Vignes, Vins et Randos » s’est taillé une très belle réputation qui l'expose aux risques du succès. Heureusement les vignerons veillent au grain…

« Ces randonnées sont l’occasion de partager un moment convivial avec nos amis randonneurs et clients. Et nous vous voulons le préserver », expliquait, dimanche matin, Olivier Brault, l’un des vignerons du cru, chargé d’encadrer les randonneurs du parcours « Coteaux de l’Aubance – Anjou Villages Brissac », l’un des quatre circuits angevins au programme. « Nous limitons volontairement le nombre de participants et cette année nous faisons partir les randonneurs dans les deux sens pour éviter qu’il y ait foule aux points de dégustation ».

Mais avec près de 1 000 randonneurs, dont 700 pré-inscrits, le maximum de ce que les organisateurs peuvent accueillir sur le circuit de l’Aubance, il fallait parfois s’armer de patience pour récupérer la besace contenant les informations, le jeu concours et le précieux verre qui permettra de déguster les vins du vignoble traversé. Pour faire passer le temps, certains immortalisaient l’instant devant le somptueux décor du château de Brissac, point de départ de la randonnée. Et sur les parcours, malgré cette organisation bien rodée, il fallait parfois prendre son ticket pour déguster le nectar des coteaux de l’Aubance. « Il faut savoir attendre pour les bonnes choses », s’amusait une randonneuse qui profitait du soleil pour peaufiner son bronzage.

Un accueil vigneron toujours très apprécié

Cette année encore, les randonneurs sont venus des départements voisins, de Bretagne, de la région parisienne, voire plus loin, profitant parfois d'un séjour en Anjou pour participer à l'événement festif. « Cette randonnée nous permet de découvrir les produits locaux, notamment le vin que nous apprécions tout particulièrement, mais aussi les paysages et les produits du terroir que nous ne connaissons pas vraiment », soulignaient Patrick et Béatrice, originaires du Bordelais, « région vinicole réputée », installés en Anjou depuis peu et quelque peu surpris de l’importance de cette randonnée. « Nous ne pensions pas qu’il y avait autant de monde ».

« Ce qui fait le charme de cette randonnée, l’une de plus grosses de Vignes, Vins et Randos, c’est aussi la diversité des paysages. Nous traversons les vignes mais aussi les sous-bois, avec des points de vue magnifiques », ajoutait Daniel Macault, vigneron à Juigné sur Loire et accompagnateur d’un groupe de randonneurs.

Mais ce qui fait exception dans ce parcours, c’est qu’il est organisé en partenariat avec l’Office de Tourisme local. « Nous informions les participants sur le circuit et avons travaillé les animations, notamment le village d’accueil, et les possibilités d’hébergement sur place, ce qui permet aux randonneurs de passer plusieurs jours dans la région et d’en profiter pleinement », expliquait Caroline, en charge de l’oenotourisme à l’Office de Tourisme de Brissac. « Pendant la période touristique nous développons plusieurs thématiques autour de vignoble et l’artisanat local ».

Après 7km de balade et de rencontres, les randonneurs qui le souhaitaient pouvaient déjeuner à l’ombre du château de Brissac avec en prime la gouaille de Mimy Rose, une artiste locale qui chante si bien le pavé Angevin.

La prochaine édition aura lieu les 5 et 6 septembre 2015.





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51




cookieassistant.com