Vitrines d’Angers : « Ensemble pour faire face aux difficultés »


Rédigé par - Angers, le 21/11/2013 - 07:00 / modifié le 21/11/2013 - 18:33


Créée pour dynamiser le commerce de centre-ville, l’association des Vitrines d’Angers qui réunit une centaine de commerçants et artisans a décidé de se recentrer vers ses adhérents en organisant des animations simples et efficaces avec un objectif : « favoriser l’attractivité commerciale de l’hyper-centre ».



Les représentants des Vitrines d'Angers avant l'accueil des nouveaux commerçants, ce 19 septembre, à la CCI de Maine et Loire
Les représentants des Vitrines d'Angers avant l'accueil des nouveaux commerçants, ce 19 septembre, à la CCI de Maine et Loire
la rédaction vous conseille
Avec la crise économique, les travaux d’installation du tramway, les nouveaux modes de consommation, l’installation de grandes surfaces en périphérie, le succès du e-commerce, pas facile de conserver la clientèle en centre-ville. À Angers, comme dans de nombreuses villes de France, les commerçants souffrent, les clients partant vers des centres commerciaux plus accessibles et plus attirants, à l’exemple de l’Atoll installé au nord-ouest d’Angers que les commerçants pointent du doigt

« Au départ il s’agissait d’un espace dédié à la maison et à sa décoration », précise Georges Maximos, directeur de la librairie Contact et vice-président de l’association des Vitrines d’Angers. « Des commerces de vêtements ont quitté le centre-ville pour rejoindre l’Atoll. Pour autant cela ne vide pas le centre, nous n’avons pas de chiffres, mais ça crée une attractivité qui ne nous est pas favorable ».

Ce n’est pas tout à fait l'avis du GEC (Groupement d’entente du commerce de Maine et Loire) qui considère toujours « que l’Atoll fait baisser fréquentation du centre-ville » comme le rapporte Hervé Goumain, l’un de ses représentants. Mais l’Atoll n’est pas le seul responsable des déboires de commerçants angevins. « Le coût du parking du Ralliement, la modification des sens de circulation, engendrent de nouvelles habitudes qui détournent les clients », poursuit Georges Maximos qui ne met pas pour autant la Ville d’Angers en cause.

« Des animations efficaces qui utilisent des outils de communication performants »

Avec ses 140 adhérents (sur les quelques 600 commerçants du centre-ville), l’association des Vitrines d’Angers souhaite recentrer son activité sur ses fondamentaux pour dynamiser le commerce. « Nous devons faire face aux difficultés tous ensemble », affirment les membres du bureau, leur président, l’assureur Christophe Barbieux, en tête.

« En deux ans, nous avons perdu 150 commerçants, certains pour des difficultés financières, mais la plupart parce qu’ils avaient l’âge de cesser leur activité. L’âge des commerçants est assez élevé à Angers. Ils ont tous été remplacés, preuve que le centre-ville reste attractif ».
C’est justement sur ce renouvellement des enseignes que compte l’association. Soutenue par la Chambre de commerce et d’industrie, elle a décidé d’organiser le 19 novembre dernier un accueil convivial des commerçants afin de se faire connaître et en faire de nouveaux adhérents.

Avec ou sans ces nouvelles têtes, l’association entend bien poursuivre ses animations commerciales, « simples et efficaces, avec des partenariats solides et pérennes, tout en utilisant des outils de communication performants », souligne l’autre vice-Présidente Véronique Dutilleul : « Nous n’allons pas faire de l’animation de rue, nous n’en avons pas la capacité financière et la ville le fait très bien ».

Avec l’appui de son site internet, de plus en plus consulté, elle propose ainsi des chèques cadeaux à dépenser chez les commerçants adhérents, a gagner ou à acheter. Elle va également reconduire son livret shopping, organiser des actions lors des grandes fêtes (Saint Valentin, fêtes des Mères, rentrée de septembre) et des animations sonorisées pendant les soldes. Elle prévoit également un jeu pendant la période de Noël sur les radios NRJ et Cherie FM tout en rappelant que les magasins seront ouverts les dimanches 15 et 22 décembre, en même temps que Soleils d’Hiver.

Selon l’association, toutes ces animations devraient contribuer au renouveau du commerce de centre-ville, l’animation « Gagnez du plaisir en centre-ville », organisée début septembre ayant valeur d’exemple. « Le gagnant s’est vu remettre 1000 € en chèques cadeaux à dépenser dans le plus grand centre commercial de Maine et Loire que forment les adhérents des Vitrines d’Angers » se félicitent les membres du bureau de l'association.

À noter que l’opération permettant de bénéficier d’une heure de parking gratuite (sauf Ralliement) est reconduite cette année, du 30 novembre au 24 décembre.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag