Voici venue l’heure du Roi


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 06/01/2011 - 08:07 / modifié le 07/01/2011 - 16:04


Les fêtes familiales et conviviales de fin d'année à peine terminées, à Angers voici que l'on se rassemble de nouveau pour tirer les rois. La galette des rois qui débute chaque année le 6 janvier, jour de l'Épiphanie, se terminera au début du mois de Février, lorsque les galettes seront remplacées par les crêpes de la Chandeleur. Alors laquelle dégusterez-vous : sablée, briochée ou frangipane ?



Voici venue l’heure du Roi
Fête chrétienne célébrée chaque année, le 6 Janvier, l'Épiphanie rappelle la présentation de l'enfant Jésus, né quelques jours plus tôt dans une étable de Bethléem une ville de Cisjordanie (Palestine), à trois mages venus d'Orient. Épiphanie est un mot d'origine grecque qui signifie « manifestation » ou « apparition ».

Pour les chrétiens le 6 Janvier c'est aussi le jour du premier miracle de Cana et surtout celui du baptême de Jésus de Nazareth. D’ailleurs pendant des siècles, ont fêtait plus le baptême que la visite des mages orientaux, faisant même de l’Épiphanie un jour plus important que Noël. L’Épiphanie prit de l’importance au cinquième siècle de notre ère, lorsque l'Église Catholique décida de mettre fin aux fêtes païennes, les saturnales, qui se déroulaient à la même période.

La galette des rois qui fleurit dans les boutiques des pâtissiers en remplacement des bûches de Noël, et que l'on partage à l'occasion de l'Épiphanie, est une tradition bien française qui remonterait au XIV siècle. Le jour des rois, c'est-à-dire des Mages, on se réunissait pour partager un gâteau circulaire cuit au four en autant de part qu'il y avait de convives, plus une part. Cette dernière que l'on appelait "part du Bon Dieu" ou "part de la Vierge", était destinée au premier pauvre qui se présentait à la porte ou que l'on rencontrait dans la rue.

De nos jours cette manifestation perdure et si le jour de l'Épiphanie, ou le Dimanche le plus proche, on partage la galette en famille, les jours suivants, ce seront les entreprises et les associations qui prendront le relais. En effet Janvier est souvent le mois au cours duquel chaque collectivité organise son assemblée générale laquelle se termine immanquablement par une galette. Le Maire d’Angers qui a déjà partagé la galette mardi dernier à l’issue de la présentation des vœux aux institutions angevines, la partagera de nouveau ce jeudi soir avec les personnels de la Ville d’Angers, d’Angers Loire Métropole et du CCAS.

Pour satisfaire aux traditions il est de coutume de désigner le roi de la fête, c’est à dire celui qui trouvera une fève dans sa part de galette. A l'origine on dissimulait dans la galette une véritable fève, une graine issue d'un légume du même nom, laquelle présentait l’avantage de ne pas se détruire lors de la cuisson de la pâte. De nos jours la fève alimentaire a été remplacée par un santon, une porcelaine, une figurine faisant la joie des collectionneurs. Au siècle dernier certains pâtissiers dissimulaient une pièce d’or censée rendre riche celui qui la trouvait.

Quant au type de galette, il est différent selon les régions. En Anjou, région proche de la Bretagne, les gourmets ne dédaignent pas la véritable galette sablée au beurre salé. Mais la galette feuilletée à la frangipane est aussi très appréciée, de même que la galette briochée avec ses fruits confits. En famille ou dans les entreprises, on ne manquera pas de déguster la fameuse galette arrosée d’un verre de cidre, d’un crémant de Loire ou d’un verre de vin moelleux de l’Aubance, lesquels seront bien sûr consommés avec modération.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06


cookieassistant.com