Voyage en jazz avec Marcus Miller


Rédigé par Patrick TOUCHAIS - Angers, le Vendredi 17 Juillet 2015 à 18:20


Le bassiste a dynamité le Saveurs Jazz Festival à Segré jeudi soir, avec une invitation à découvrir des jazz empreints d’influences africaines, américaines, brésiliennes… Le public a été transporté.



Crédit photo : Jean Thévenoux.
Crédit photo : Jean Thévenoux.
la rédaction vous conseille
C’est pour un voyage à travers le Monde et le monde du jazz en particulier que Marcus Miller a embarqué ce jeudi soir le public du Saveurs Jazz Festival à Segré. Parti d’Afrique – « terre de mes ancêtres », a souligné le bassiste dans un français parfait – le band a conduit les spectateurs vers le Brésil, les USA, les Caraïbes... pour un show rythmé, infiniment jazz.

Marcus Miller, qui a tutoyé les plus grands, sans être un show man, sait emmener son monde dans son univers. Comme un chef d’orchestre, le bassiste dirige ses troupes, montrant du doigt celui qui se lance dans un solo. Un vrai leader, comme l’un de ses maîtres, avec lequel il a collaboré plusieurs années, Miles Davis, sauf que Marcus, arbore avec ses musiciens, des sourires complices, spontanés et communicatifs. Et lorsque le soliste est sur orbite, le maitre se met alors en retrait enchaînant ses lignes de basse, comme un simple élément du groupe.
D’abord plutôt posé, le public de connaisseurs, encourageant chaque musicien après chaque solo, a fini debout dans une ambiance proche d’un concert de rock

Quand le bassiste se fait clarinettiste, le concert prend alors une toute autre couleur. Suite à un voyage au Sénégal, après avoir visité une Maison des esclaves, Marcus Miller a composé, Gorée, un hommage aux victimes du commerce triangulaire. Tout doucement, se lance le piano en solo, rejoint par Marcus à la clarinette basse, avant un final explosif avec l’ensemble du groupe.

D’abord plutôt posé, le public de connaisseurs, encourageant chaque musicien après chaque solo, a fini debout dans une ambiance proche d’un concert de rock. Avant de reprendre la route pour d’autres dates, le band a offert au public angevin un final grandiose. Le concert devrait figurer parmi les évènements de l’édition 2015 du festival segréen, qui se clôturera dimanche soir, avant la prestation, ce samedi, d’une autre pointure, Lucky Peterson. Dimanche Marcus Miller, lui, sera à Sète, et il repensera peut-être à son concert en Anjou, en croisant celui qui assurera sa première partie : l’Angevin Alex Grenier et son trio.









1.Posté par Guesnay le 18/07/2015 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un concert exceptionnel !








Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com