Voyage, l'amour de l'Europe guide ses pas


Rédigé par - Angers, le 08/07/2013 - 17:26 / modifié le 05/08/2013 - 11:24


Au terme de ses études, Constance vient de partir pour trois mois de voyage en solitaire à travers l'Europe. Un périple de capitale en capitale dont rêvait depuis plusieurs années cette jeune angevine. Par amour de l'Europe, autant que de la liberté.



Voyage, l'amour de l'Europe guide ses pas
Elle a publié ses premières impressions le 3 juillet sur son blog alors qu'elle se trouvait aux Pays-Bas : "1ère ville de mon périple européen : la belle et mystérieuse Amsterdam. Ville romantique, rock´n roll, festive, riche, surprenante…"

Master 2 de communication en poche, Constance, 22 ans, est partie le dimanche 30 juin d'Angers pour un "trip" de trois mois à travers l'Europe. Une idée qui couvait en elle depuis plusieurs années, inspirée qu'elle était par quelques émissions télé - "Pékin Express", "J'irai dormir chez vous" - et, plus encore, par l'idée même de l'Europe.

"Je crois en l'Europe, je me sens pleinement citoyenne européenne, nous a-t-elle expliqué avant de partir, D'où cette envie de voir concrètement ce qui se passe chez nos voisins et d'en témoigner. En montrant en quoi l'organisation européenne a été bénéfique pour eux."

Simple à dire, plus compliqué à mettre en œuvre. Constance a financé entièrement son voyage et n'a pas attendu de convaincre son entourage. "Mes parents étaient très réticents, surtout par peur pour moi. J'ai rencontré du scepticisme aussi chez mes amis mais beaucoup m'ont dit que j'avais du courage de partir."

"Certains regardent le bout de la route, certains la route" annonce Constance sur sa page Facebook.
"Certains regardent le bout de la route, certains la route" annonce Constance sur sa page Facebook.
Train, car, voiture, avion, Constance ne voyage pas à pied, ni en vélo. Ses points de chute ? Les capitales européennes - "parce qu'elles concentrent l'essentiel de la vie politique, économie et sociale" - qu'elle a prévu d'enchaîner selon un planning bien établi, en commençant par les pays du Nord - elle était à Berlin ce week-end -, puis ceux de l'Est, la Grèce puis les Balkans.

I-Pad, caméra et appareil photo l'accompagnent sur la route pour lui permettre d'alimenter son blog et sa page Facebook. Impressions, instantanés, bons plans bien sûr, mais au delà, la volonté première de Constance est surtout de "casser les clichés" qui continuent d'entourer l'idée européenne.

"On ne la voit bien souvent que sous l'angle des contraintes, en oubliant combien elle a servi le développement de ses membres." A son retour, prévu aux alentours du 20 septembre, elle se mettra à la recherche d'un travail, prête à entrer dans la vie "active", riche d'une expérience unique et forcément enrichissante. Un atout non négligeable pour convaincre un employeur.


http://laplanneusesupertramp.wordpress.com

http://facebook.com/LaPlanneuseSupertramp



Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par marbre le 15/07/2013 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voyager seule ainsi il faut oser le faire, bravo Constance !















Angers Mag