Welcome ou « France, terre d'accueil » ?


Rédigé par Option Cinéma Lycée Renoir - Angers, le Lundi 20 Avril 2009 à 18:04


Bilal, jeune clandestin Kurde, souhaite à tout prix traverser la Manche à la nage pour rejoindre sa petite amie en Angleterre.



Welcome ou « France, terre d'accueil » ?
la rédaction vous conseille
Simon, maître nageur à la piscine de Calais, interprété avec grande finesse par Vincent Lindon, donne des cours de natation à Bilal. Simon prend le risque de l'aider en l'hébergeant, non pas par acte militant dans un premier temps, mais touché avant tout par son histoire. Simon est lui-même dans une situation difficile, en instance de divorce. Alors que sa femme, Marion, milite en faveur des clandestins, accueillir Bilal est un geste qui permettra peut-être qu'elle porte un autre regard sur lui.

La situation des clandestins nous est connue. Cependant un film tel que celui-ci nous permet d'ouvrir véritablement les yeux, comme si nous étions confrontés directement à cette réalité, au même titre que doivent l'être les habitants de Calais. « Welcome » pourrait être un documentaire : les décors sont tout à fait réels et nous montrent les docks de Calais, les scènes de distributions de nourriture s'y déroulent quotidiennement et les personnages sont très réalistes.

« Welcome » est pourtant une fiction, racontant une histoire d'amour finissant et une autre remplie d'espoir et d'avenir. C'est aussi un film engagé, dévoilant l'injustice dont sont victimes tous ces hommes et femmes quittant leurs pays à la recherche d'une vie meilleure.

Si les pays occidentaux établissent des lois répressives quant à l'immigration clandestine, remettant en cause leurs capacités d'accueil, il reste encore, au-delà des lois, l'espoir d'une certaine solidarité entre les individus, qui nous est montrée ici par Philippe Lioret, réalisateur de ce film.

Alice.












Angers Mag