"Winter Sleep" : cinéma au beau fixe pour Claude-Eric Poiroux


Rédigé par Cyrille GUERIN - Angers, le Mardi 5 Août 2014 à 19:05


En salles ce mercredi, "Winter Sleep" du Turc Nuri Bilge Ceylan a remporté la Palme d'Or à Cannes en mai dernier. Mais c'est à Angers, à Premiers Plans édition 99, que le cinéaste a été repéré. Il était logique de demander à Claude-Eric Poiroux, délégué général du festival, si le réalisateur de "Nuages de Mai" avait mérité sa distinction. Verdict du boss : c'est un très long-métrage (3h16) mais c'est bon.



la rédaction vous conseille
Fin mai, lorsque nous avions sollicité Anne-Juliette Jolivet, la programmatrice des 400 Coups, suite à son annuel sprint sur la Croisette, elle n'avait guère tari d'éloges sur "Winter Sleep", la dernière super production (de par sa durée) de Nuri Bilge Ceylan : "C'est un film très beau, magnifique, et assez bavard dans le bon sens du terme". Et de reconseiller de visionner en amont "Il était une fois en Anatolie".

Judicieuse recommandation lorsqu'on sait que, donnons dans l'exception culturelle, "Sommeil d'Hiver" se passe à nouveau en Anatolie. Là, Aydin y tient un hôtel avec son épouse Nihal et sa sœur Necla. Tout semble se passer tranquillou jusqu'à ce que le jet de pierre par un jeune garçon sur la voiture d'Aydin ne débouche sur une lente remise en cause du couple. Et peut-être même plus...

Y a-t-il pour autant des passerelles entre les deux œuvres ? N'ayant pas encore vu le second, nous nous garderons donc bien de nous adonner au jeu des comparaisons ou des 7 erreurs. Il en est un en revanche qui, depuis maintenant 15 ans, suit à la loupe la carrière et l'évolution de Ceylan. Et pour cause : avec son équipe d'alors, il l'avait sélectionné pour Premiers Plans 1999 avec "Kasaba". Puis l'avait retenu derechef quelques années plus tard (les statuts du Festival le lui autorisant, NDR) pour "Nuages de Mai". Claude-Eric Poiroux est cet homme-là. Ce dénicheur, ce passeur qui, dès qu'il s'agît de parler cinoche, peut vous emmener loin, très haut. Et vous charmer.

"Une certitude qui s'est confirmée"

""Winter Sleep" est un film puissant. Si Jane Campion (présidente du dernier Festival de Cannes, NDR), l'a récompensé, ce n'est pas pour rien", affirme-t'il ainsi sans réserves. Entre la plasticienne de "La Leçon de Piano" et le style éthéré jusqu'à l'os du Turc, il y a des échos. L'Australienne et son jury ont dû apprécier cette donnée. "Je ne savais rien de lui en 99, se souvient le Gilles Jacob local chapeauté. "Mais il y avait quelque chose d'abouti, d'original, ce qui fait qu'on a tous été captivé". Nuri Bilge Ceylan, "c'était une certitude qui s'est confirmée", indique Poiroux.

Des preuves? "C'est un habitué des festivals et des prix", lance le délégué général de Premiers Plans. A la Mecque cinématographique de mai, avant de décrocher le Graal, Ceylan était reparti avec le grand Prix du Jury et un double Prix d'interprétation ? C'était en 2003 avec "Uzak".

Autant d'indices qui, à l'instar d'un Egoyan, d'un Jarmusch ou d'un Haneke, font de Ceylan une parfaite tête de Turc. Comprenez un type qui collectionne les honneurs les uns après les autres avec des films chiants et élitistes. Un cinéaste qui, à ce rythme, risque de se voir coller un énorme Wanted dans son dos tant sa filmo est toute en lévitation ? Au-dessus de la mêlée. Ce qui la rend peut-être casse-bonbons pour certains. Tant pis pour eux. Car comme le souligne Claude-Eric Poiroux, "Ceylan a une personnalité, il trace en outre un sillon repérable à l'aide d'une image somptueuse".

Suicide commercial ou pari exemplaire ?

"Avec "Winter Sleep", continue Poiroux, il donne une vision moderne et contemporaine de la Turquie avec laquelle il a pris du recul". Subitement, le naturel cinéphilique revient au galop : "On pense aux personnages de Tchekhov. Ils sont cloisonnés et comme désabusés mais toujours en réflexion". Bref, "sa Palme est légitime".

Si Claude-Eric Poiroux est celui qui a révélé Ceylan et un cinéphage inspirant et stimulant, il n'en reste pas moins un exploitant. En l'occurrence celui des 400 Coups. Flashback : lorsque "Winter Sleep" a été palmé, aussitôt des hypothèses ont vu le jour. Les unes concernaient la durée (3h16) du film. Les autres la date de sortie. Prévu pour le 13 août, "Sommeil d'Hiver" a finalement été reporté à ce mercredi. Et ce sans entr'acte, un temps évoqué.

Pour Christophe Narbone de "Première", qui tient le film en estime, "sortir celui-ci en pleine torpeur estivale, écrit-il, est, au choix, un suicide ou une contre-programmation exemplaire". L'exploitant de la salle d'arts et essai angevine préfère opter pour une autre voie : "3h16 est certes une expérience, reconnaît-il, mais il y a des scènes fortes et du débat". Et de remettre un peu d'eau bien venue à son moulin : "Le sortir en plein été est une bonne idée car les gens ont plus de temps".

Autre argument bazooka : ""Apocalypse Now" durait lui aussi plus de 3 heures, on connaît la suite". Et plus récemment, ""Boyhood" dure 2h43 et la fréquentation est bonne". Dans son emballement, Poiroux va même jusqu'à tabler sur une durée d'exploitation d'un mois pour "Winter Sleep". Du slow movie avec retour sur investissement pour contrer la vie en mode 4G ?

"Wintersleep" de Nury Bilge Ceylan au 400 Coups à partir de ce mercredi. www.les400coups.org

Summer Short List

Claude-Eric Poiroux nous a également confié sa summer short list. Soit cinq films récemment sortis ou bientôt à l'affiche, à découvrir toutes affaires cessantes. Européens, américains... Il était une fois en globalie :


1) Boyhood (Richard Linklater, USA, 2h43)


2) Blue Ruin (Jeremy Saulner, USA, 1h32)


3) The Raid 2 (Gareth Evans, Indonésie, 2h28)



4) Winter Sleep (Nuri Bilge Ceylan, Turquie, 3h16)



5) Sils Maria (Olivier Assayas, France, 2h03. En salles le 20 août)













Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com