Champ libre


Le Mois du Documentaire vu par le Club Angers Mag

Jeudi 15 Octobre 2015

Le club « Angers-Mag » -association de soutien au journal AngersMag Info- organise deux séances de projections-débat dans le cadre du Mois du documentaire, le 5 Novembre et le 20 Novembre prochain à 20 heures, à la Cité, 58 Bd du Doyenné à Angers. Ces animations, ouvertes a tous, sont gratuites.


Rémy et Martine Lavigne dans leur studio
Rémy et Martine Lavigne dans leur studio
Les Auteurs
La séance du 5 Novembre sera orientée nature et ruralité. Elle accueillera deux réalisateurs de « second métier » qui se connaissent bien : Rémy Lavigne et François Breau. Le premier est retraité de l ‘enseignement technique, le second, en activité, gère une entreprise qui prend en charge notamment des travaux vidéo.
Rémy Lavigne est presque « tombé dedans » lorsqu’il était petit. Il fait partie de ceux qui vivent leur passion dans la discrétion. Installé dans son petit studio de montage, à Chavagnes, il passe de longues heures à "dérusher" et a monter ses films. La vie des autres l’a toujours passionné. Sur le terrain, sa femme Martine l’accompagne souvent, avec une deuxième caméra. Ils vont au-delà des gens, pénètrent leur intimité, leurs moeurs et leurs passions.
Ce sont les gens du pays qui sont le plus sollicités par le couple, pour qui l’échelle des valeurs n’a jamais été liée à celle des distances. Le monde rural est donc sa priorité. Le réalisateur, gonflé de courage, cumule projets sur projets, et continue à faire des films en allant à la rencontre des gens, tout simplement.

François Breau en tournage en milieu naturel
François Breau en tournage en milieu naturel
Pour François Breau, quand la passion rivalise avec le métier, il faut en parler comme un second métier. Electronicien de souche, il a toujours été passionné par les sciences. Tant technologiques que naturelles. Un jour il a décidé d'acheter une caméra et d'arpenter la nature pour y dénicher les scènes les plus insolites. Il a ainsi emprisonné des images, des images d'animaux tout petits, comme les fourmis, ou des thèmes d’immensités aux commandes de machines volantes, l’aviation faisant aussi partie de ses passions. Aujourd’hui il les fait partager au plus grand nombre en les transformant en films, une dizaine de courts et moyens métrages ont vu le jour et sont commercialisés en ligne en DVD ou VOD, ou diffusés sur les chaînes locales.

Les Films

« Les Chevaux d’Olivier » de Rémy Lavigne

Ce documentaire tourné en 2007 nous montre le retour des chevaux dans les vignobles angevins. Olivier Cousin ancien skipper, après avoir écumé les mers chaudes, rentre au pays et reprend le vignoble de son grand-père. Aujourd’hui, il réalise les travaux de la vigne avec de robustes chevaux de trait. Il produit du vin bio qu’il exporte notamment au Japon, aux Etats Unis et en Angleterre. Ce film a presque fait le tour du monde. Il a reçu de nombreux prix, a été sélectionné au festival international de Vébron en 2008 et primé au festival international du Jet d'eau de Genève 2009. et enfin au national de la FFCV (Fédération Française de cinéma et de vidéo) en 2009.

« Fixations naturelles » de François Breau

Derrière ce titre pittoresque, l’auteur a figé, dans un documentaire de 52 minutes réalisé en 2014, des scènes naturelles insolites et les talents de son ami photographe Joel Soleau, compagnon d’aventure depuis quelques années. Dans les contrées les plus retirées d’Espagne, les marais d’Aragon, le désert des Bardenas Reales, les plaines de Castille & Léone, le savoir-faire du photographe est décliné par l’objectif de la caméra, durant des kilomètres d’arpentage.
Trois tranches de printemps ont été nécessaire pour saisir les meilleurs images des espèces les plus représentatives du nord-ouest de l’Espagne, du « Monte Perdido » dans les Pyrénées, aux vastes plaines de la région de Zamora, en passant par les steppes arides des Bardenas Reales. D’affûts en affûts, ce sont les guêpiers, les traquets oreillards, les busards des roseaux, les bruants, les multiples rapaces et enfin les grandes outardes qui ont occupé le devant de la scène. Ces dernières, appelées souvent aussi « outardes barbues » incarnent la noblesse et la splendeur, de par leur taille, leur plumage nuptial et leur regard droit. Ce film a été largement diffusé sur la chaine Angers Télé cet été.

Ces deux documentaires seront donc diffusés le Jeudi 5 Novembre a 20h, à la Cité, 58 Bd du Doyenné à Angers. Les réalisateurs seront présent a cette séance.

Entrée gratuite - inscriptions obligatoire : cliquez ICI
Le photographe Joel Soleau dans les Bardenas Reales
Le photographe Joel Soleau dans les Bardenas Reales


Fabien Debras


Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter ce billet. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce blog est responsable des contenus qui sont publiés mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissé libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en saurons gré.

Le Club des lecteurs d'Angers Mag

Ma ville | Loisirs | Sports | Association | Nature | High Tech | Culture | Gastronomie | Expression libre


Rss
Facebook
Twitter
Mobile