Champ libre



A l'image des humains, les oiseaux sont les propriétaires spontanés d'immenses espaces naturels plus ou moins sauvages, fort jalousement gardés. Ces attributions territoriales peuvent donner lieu a des comportements singulièrement autoritaires...


Confrontation entre deux buses (dites "variables") (photo Joël Soleau)
Confrontation entre deux buses (dites "variables") (photo Joël Soleau)
Chaque mètre carré de notre territoire appartient a un détenteur, nommé « propriétaire », et référencé au cadastre qui en justifie l’existence. La notion de propriété territoriale est associée à un droit de jouissance dont la violation par quiconque provoque souvent un conflit.

Cet état de revendication, valable pour les citoyens, l’est aussi, dans une certaine mesure, dans le monde animal, voire dans l’univers du végétal. Ainsi, lorsqu’une bagarre éclate entre deux oiseaux ou deux cervidés, la cause de la dispute est très souvent liée à une intrusion d’un individu dans un espace estimé comme acquis par l’adversaire. Cet espace peut être considéré comme provisoire dans les périodes sensibles de reproduction.

Rédigé par le Jeudi 5 Mars 2015 à 23:31 | Commentaires {0}

Le mois de Novembre est souvent considéré à tort par un mois de grisaille… c’est paradoxalement aussi celui de la couleur. C’est la période de l’année ou les feuillages subissent le plus de mutations chromatiques, contrastant avec les branchages sombres déjà dénudés…


Vignoble en automne, à St Lambert-du-Lattay -FB©angersmag.info
Vignoble en automne, à St Lambert-du-Lattay -FB©angersmag.info
La nature se lâche, la pigmentation entre en scène, ce sont les couleurs automnales qui prennent le dessus. Le vert traditionnel qui caractérise les feuilles durant leur croissance est du a la chlorophylle, présente en abondance dans les végétaux durant cette période.
A la fin de l’été, les nervures qui assurent la circulation des fluides à l’intérieur de la feuille sont progressivement obstruées par un bouchon de liège, à la base de leur tige. Le niveau de chlorophylle commence alors à décroitre.
C'est alors que les autres pigments, qui étaient présents dans les cellules durant toute la vie de la feuille, commencent à être visibles. Ce sont les caroténoïdes, qui émettent dans des couleurs jaunes, oranges, rouges et brunes.

Rédigé par le Lundi 11 Novembre 2013 à 18:08 | Commentaires {0}

Entre Vernantes et Noyant, aux confins du département , existe une forêt fort peu connue du public angevin. La forêt domaniale de Pont-ménard mérite pourtant le détour. Riche en résineux comme sa consoeur de la monnaie a Mouliherne, elle recèle moult richesses chromatiques et végétales.


La forêt de Pont-ménard
La forêt de Pont-ménard
Le massif forestier de Pont-ménard a quelque chose d’exubérant en cette saison d'automne. La diversité impressionnante des espèces de champignons, les couleurs brunes des fougères, tranchées tantôt par les troncs des bouleaux, puis par la verdoyance des jeunes arbustes, introduisent une note tropicale dans ce décor bucolique. Pourtant la forêt ne représente qu’une superficie modeste de 730 hectares.

Il existe de nombreux accès par les deux départementales la traversant dans sa longueur, de Vernantes ou de Vernoil, les deux routes convergent vers Noyant.

Rédigé par le Mardi 29 Octobre 2013 à 22:31 | Commentaires {0}



Derniers tweets
Angers Mag : #Angers Le Resto du mois : Le 15 Gourmand, le bien nommé #gastronomie @Angers https://t.co/B0yaIXv1ej https://t.co/7uAhiPtSyQ
Mardi 28 Mars - 11:39
Angers Mag : 👏👍au 1er #HybLab angevin et au projet d'@angersmaginfo : mettre en relief l'évolution de l'abstention sur #Angers c… https://t.co/DbmzA8KC9s
Mardi 28 Mars - 10:58



Rss
Facebook
Twitter
Mobile