Champ libre



Que l'on soit citoyen, chef d'entreprise, juriste, usager, observateur ou acteur engagé dans la vie publique, on condamne autant les collectivités territoriales que l'on sen remet à elle pour conjurer les inégalités et garantir la justice. Qui aime bien châtie bien diront les plus raisonnés. Bien que remises en cause dans leur capacité à conserver le pouvoir face aux marchés dans une non-gouvernance mondialisée, les structures des pouvoirs publics demeurent un repère et doivent fixer le cap au risque de voir sombrer la société toute entière. Trois impératifs conditionnent aujourd'hui l'action des collectivités territoriales : préserver, inventer et innover.


Créer les conditions de l'avenir
Préserver l'existant

Toute démarche prend appui sur des fondements qui ont fait leur preuve.

Rédigé par François-Xavier Helbert le Lundi 24 Mars 2014 à 14:09 | Commentaires {0}

A l'image de la micro société qu'elle représente, la ville fourmille des activités les plus diverses ayant trait aux loisirs, aux pratiques professionnelles comme à l'exercice de la citoyenneté. L'ensemble de ces activités se distinguent à travers des acteurs spécifiques privés comme publics auxquels les pouvoirs publics doivent être attentifs, et sur certains projets en faire de véritable partenaires. Les acteurs socio-économiques constituent les forces vives d'un territoire.


Accompagner les activités humaines
Socle de l'inclusion sociale, la ville se doit d'accompagner le parcours de ses habitants dans une triple logique d'accueil, de soutien et de développement. En tant que citoyens membres, les habitants sont en mesure d'attendre de la collectivité l'accès aux droits. Qu'ils soient des entrepreneurs (PME ou grandes enseignes) industriels ou artisans, des associations, des habitants. Le plus souvent décliné à travers les services publics, l'accompagnement des initiatives peut également s'opérer à travers des dispositifs de soutien.

Rédigé par François-Xavier Helbert le Mardi 18 Mars 2014 à 22:31 | Commentaires {0}

A l'échelle de la ville, le pouvoir s'incarne physiquement par la manière dont est, non seulement organisé, mais aménagé le territoire. Les politiques d'urbanisme, d'habitat et des mobilités forment les trois dimensions du « cadre de vie ». Plus que le seul décor des activités humaines, ces trois thèmes illustrent la dynamique même d'un territoire et par conséquent en marque profondément l'identité. Ces composantes se font à la fois témoins de l'histoire et visages de l'avenir et doivent s'envisager de manières concomitantes.


Aménager le territoire
Partons d'un principe simple. Une ville bien aménagée consiste en un espace où chacun des habitants trouve à se loger, puisse se déplacer, fréquente les infrastructures qui répondent à ses attentes et ce quelques soient son niveau de vie, ses besoins ou encore les projets qu'il mène tout au long de sa vie. La préservation de l'environnement Le rôle de l'action publique revient à en créer les conditions.

Rédigé par François-Xavier Helbert le Dimanche 16 Mars 2014 à 14:38 | Commentaires {0}



Derniers tweets
Angers Mag : #Angers Hamon ou Valls ? @Angers_Tele et @angersmaginfo en débattent avec Marc Goua et Sophie @FOUCHERMAILLARD à 16… https://t.co/XD9IQz7eJK
Lundi 23 Janvier - 14:45
Angers Mag : Après #ASSESCO, "Rester calme" le billet de @LardeuxT @AngersSCO @IncroyableSCO @ASSEoff https://t.co/DmrvUUGEyw https://t.co/SB7EgRNuB1
Lundi 23 Janvier - 11:23
Angers Mag : #cinema Focus, le mag #2 quotidien de @PremiersPlans par les Licence 3 com de l'@UnivCathoOuest, c'est ici https://t.co/LNqyO9eSyp
Lundi 23 Janvier - 11:16



Rss
Facebook
Twitter
Mobile