Champ libre



Qu’on ne s’y méprenne pas, le 25 décembre n’est pas à l’origine une fête chrétienne comme nous le fait croire l’Eglise catholique. C’est en premier lieu la fête du solstice d’hiver que l’on célèbre depuis la nuit des temps. L’Eglise s’en est emparée par la suite, considérant alors toutes les autres célébrations comme des fêtes païennes.


Si aujourd’hui certaines personnes ne reconnaissent pas Noël comme une fête religieuse, c’est normal, car à l’origine ça n’en est pas une. En effet le 25 décembre était connu par les premiers peuples comme le jour du solstice d’hiver, un événement astronomique qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional en fonction du plan de l'équateur céleste ou terrestre. Pour faire simple, c’est le jour le plus court de l’année. A partir de ce jour le nombre d’heure d’ensoleillement va aller croissant.

Rédigé par Jacques FINOT le Jeudi 25 Décembre 2014 à 11:16 | Commentaires {0}

Rss
Facebook
Twitter
Mobile