"Maria", quand un maître du manga s'attaque aux moeurs japonaises

Manga. Charismatique, sensuelle, sensible, impitoyable : Maria n’est pas une jeune fille comme les autres. Aussi, lorsqu’elle rejoint les bancs d’une école privée de filles dans le Japon de la fin des années 60, elle bouscule sans ambages les codes et la hiérarchie établis. La famille, la sexualité, la violence, Kazuo Kamimura n’élude aucun tabou dans un ouvrage subversif, mais qui ne sombre à aucun moment dans la vulgarité. Le trait est précis, le récit parfois elliptique. Bref, « Maria » est une lecture différente parce qu’orientale. La force du propos et la transgression des règles gardent elles un côté universel. 

Kazuo Kamimura, Kana, 15 €

Notez

- écrit par Sébastien Rochard


"Le prix à payer" : leçon de realpolitik à Harvard

Roman. Harvard, son histoire, son prestige : la voie royale pour Mike, jeune homme bien né, qui ne tarde pas à intégrer les services secrets US. Une mission l’amène en Somalie, au contact d’Hatashil, mystérieux chef des rebelles locaux et sujet d’études de Susan Lowell, professeur à Harvard et toute fraîche lauréate du Prix Pullitzer. Hatashil, guerrier orphelin de l’Afrique, autour duquel ne tarde pas à se concentrer toutes les intelligences et les trahisons des mondes politique et universitaire. Au travers d’un récit sans concession, McDonell livre sur Harvard une vérité bien différente de celle que la prestigieuse université s’est octroyée comme devise : tous, aussi brillants soient-ils, ne sont que des pions sur le grand échiquier de la realpolitik. Edifiant

Notez

- écrit par Sébastien Rochard


1 ... « 32 33 34 35


Profil
Sébastien Rochard




Derniers tweets

Partager ce site
Facebook
Twitter
Flickr
Rss