La suite de la trilogie Millenium est annoncé par Actes Sud à l'été 2015. La -difficile- succession de Stieg Larsson sera assurée par le Suédois David Lagercrantz. Charge à lui de ne trahir ni les inconditionnels, ni les personnages de Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander...


Millenium acte IV, c'est pour 2015...
Un bon rebondissement comme on les aime dans les polars... Lorsque Millenium a débarqué dans les librairies françaises en 2005, une crise cardiaque avait déjà emporté depuis près d'un an son auteur suédois, Stieg Larsson.
Le journaliste et écrivain n'a pas eu la chance de vivre le succès planétaire de sa trilogie. D'inconnus, Lisbeth Salander et Mikael Blomkvist sont devenus des classiques de la littérature policière, ancrant un peu plus le polar venu du nord dans l'air du temps.
Tout n'est pas parfait dans Millenium, mais la puissance des personnages, les thématiques abordées et la force de l'intrigue ont emporté le morceau. Un carton qui n'a pas manqué d'aiguiser les appétits du petit et du grand écran.
Les Suédois ont dégainé les premiers avec une adaptation très réussie, dès 2009, révélant au grand public Noomie Rapace, incroyable interprète de la sulfureuse Lisbeth. L'attente était énorme autour du projet de David Fincher (le papa, entre autres, des excellents "Seven", "Fight Club" et "Zodiac"). "The Girl with the dragon Tattoo" débarque en salle en 2011 et laisse un méchant goût d'inachevé.
On croyait le phénomène passé de mode, mais son éditeur français historique, Actes Sud, vient d'annoncer un tome IV pour 2015. Pas de résurrection en vue, pas plus que d'écrits posthumes. Seulement la volonté de l'éditeur suédois Norstdets de remettre le couvert, en demandant "à l'écrivain suédois David Lagercrantz... d'écrire une nouvelle histoire inspirée de l'univers et des personnages de Stieg Larsson".
En France, le tome IV est attendu en août 2015. J'entends déjà les cris d'orfraie dénonçant l'imposture : un point pour eux, lorsque l'on considère que les commandes de la sorte sont souvent des échecs. Mais entre nous, qui n'a pas envie de savoir ce qu'est devenu Lisbeth ou dans quel nouveau guêpier Super Blomkvist s'est fourré ?
Que les sceptiques se rassurent : le bébé n'a pas été confié au premier venu. David Lagercrantz est l'auteur de plusieurs romans policiers et thrillers de qualité, mais il est également le co-auteur de l'une des biographies les plus vendus de l'année 2013 : celle de Zlatan Ibrahimovic !
On attend de voir, et on jugera sur pièce...
Notez

- écrit par Sébastien Rochard


"La femme qui valait trois milliards" : la vie de PH n’est pas neutre…
Thriller. S’il faut en passer par Paris Hilton pour intéresser les jeunes au dialogue entre Socrate et Alcibiade, soit. Mais il s’agit d’y mettre les formes. C’est l’exercice d’équilibriste auquel s’est livré avec brio Boris Dokmak, nom de plume d’un prof de philo en lycée angevin, au fil de « La femme qui valait trois milliards », un thriller dense, inattendu et réjouissant. Eté 2013 : Paris Hilton (PH) disparaît des radars dans de mystérieuses circonstances. Dix ans plus tard, deux enquêtes parallèles cherchent à démêler l’intrigue : l’une, commanditée par le père Hilton, est conduite par un agent au passé trouble et violent, Almayer ; l’autre par un jeune flic belge un brin rêveur, après la découverte à Bruges du cadavre d’une jeune femme sans histoires. Le prétexte à une « nécrographie » de Paris Hilton pleine d’érudition et bourrée de références à la littérature décadente et aux fantasmes non assouvis de l’Egypte ancienne. Du soleil californien aux caves du musée de l’Ermitage, des morgues belges au théâtre du Caire, Dokmak ne relâche jamais l’étreinte et réussit l’impossible : trouver de la profondeur dans la vacuité de la vie de PH. Bluffant.
 
Boris Dokmak, Editions Ring, 21 €.
Notez

- écrit par Sébastien Rochard


Quand le jour tombe, « Ils vivent la nuit »
Roman. Avec « Un pays à l'aube », Dennis Lehane nous avait laissés groggy dans les rues de Boston, plongée dans la grève et la répression. A peine remis de ce reman d'anthologie, l'auteur de Mystic River replonge dans les bas-fonds de SA ville et suit le parcours, en pleine prohibition, de Joe, dernier fils du légendaire flic Thomas Coughlin. Lui rêve de se faire un nom dans la pègre. Un voeu vite exaucé, mais à quel prix ? De Boston à Cuba, en passant par Tampa Bay, Joe, hors-la-loi devenu gangster, surmonte les épreuves une à une, porté par une force intérieure que rien n'arrête. Sauf l'amour.

Dennis Lehane, Rivages, 23,50 €

Notez

- écrit par Sébastien Rochard


1 2 3 4


Profil
Sébastien Rochard




Derniers tweets

Partager ce site
Facebook
Twitter
Flickr
Rss