En bref, vu ailleurs sur le Web...

Pénurie de carburant : trois questions sur la hausse des prix à la pompe ( FranceTV Info)

Pénurie de carburant : trois questions sur la hausse des prix à la pompe ( FranceTV Info)
Vu sur sur le site web France TV Info
Alors que le risque de pénurie se fait de plus en plus grand, certains automobilistes ont remarqué une hausse des prix de l'essence.
Avec le blocage des raffineries et des dépôts de carburants, le risque de pénurie d'essence devient de plus en plus crédible. Le gouvernement a haussé le ton, mardi 24 mai, au petit matin, avec le déblocage du site pétrolier de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Mais selon la CGT, les huit raffineries de l'Hexagone sont désormais en grève. Avec quelles conséquences sur les prix à la pompe ? Francetv info répond à trois questions concernant cette inflation.

Les prix à la pompe ont-ils vraiment augmenté ?

Oui, les prix ont augmenté ces derniers jours. Ils ont franchi la barre de 1,10 euro pour le gazole et celle de 1,30 euro pour le sans plomb 95. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes n'ont pas oublié de signaler cette hausse des prix, en la reliant au blocage des raffineries et à la pénurie de carburants....

Lire la suite sur FranceTV Info
France TV Info


Travail : au Danemark, c'est la négociation qui prime (FranceTV info)

Travail : au Danemark, c'est la négociation qui prime (FranceTV info)
Reportage vu sur FranceTVinfo


En écho à la réforme sur le Code du Travail en France, France 2 s'est intéressé au cas du Danemark où la législation est minimale.
C'est un pays où il n'y a pas de Code du travail. Au Danemark, l'État ne décide de rien et le revendique. Tout se négocie entre syndicats et patronat. Une équipe de France 2 a pu le constater dans une entreprise de fabrication de pièces de moteur. Le délégué syndical estime que le temps de travail n'est pas adapté et le dit ouvertement au directeur de la production. Ce dernier l'écoute et promet de mieux organiser l'activité. Et cette simple discussion se produit toute l'année.

Des syndicats très puissants

Pour négocier, les délégués syndicaux et la direction suivent un cadre précis, un livre de 300 pages accepté à l'échelle nationale, après une discussion entre le patronat et le principal syndicat danois, et ce pour une durée de trois ans. Si le dialogue social est si efficace, c'est aussi parce que les syndicats sont très puissants. Près de 68% des salariés danois y adhèrent, un record en Europe. En France, c'est 7,5%...

Regarder le reportage sur France 2
 
JT France 2


Au coeur d'Angers ( France Football )

Photo illustrant l'article initial sur France Football
Vu sur France Football

 
Malgré un ralentissement (un nul, quatre défaites), le club angevin reste la grande révélation de la saison de L1. FF est allé voir ce qui se cachait dans les coulisses du SCO.
 
Au commencement, il n’y avait rien. Ou alors pas grand chose. Un pauvre terrain élimé avec des gamins tout autour et des profs de sport un peu dépassés, l’amicale des sapeurs pompiers venus faire un p’tit foot entre deux interventions (véridique) et quelques intrus de la sorte qui n’avaient pas toujours le droit d’être là. Voilà dans quelles conditions s’est entraîné durant longtemps le SCO d’Angers. Il vivait dans 120 m2 de pré-fabriqué, avec staff, administratifs et dirigeants.
 
Aujourd’hui, exactement au même endroit, le SCO a six hectares pour vivre, des bureaux spacieux et fonctionnels accolés à un secteur dédié aux pros où tout est pensé pour optimiser les performances (jacuzzi, sauna, salles de muscu et de soins, machines barbares pour prévenir les blessures…). Le tout a coûté 4 M€, une peccadille par rapport aux devis des structures concurrentes, dans un décor sobre et élégant.
 
A l’image de ce qu’est devenu le SCO Angers, 18e budget de L1, forcé d’être économe mais jamais low coast, dans son train de vie …
 
Lire la suite sur France Football
 
A découvrir également dans France Football, en kiosque, les coulisses d’Angers SCO, du centre de formation au centre d’entraînement, en passant par la cantine, la cellule de recrutement et le bureau du coach…
 
Arnaud Tulipier pour France Football


Angers primée pour sa politique numérique ( L’usine digitale )

Angers primée pour sa politique numérique ( L’usine digitale )
Vu sur l’Usine Digitale

 
A Angers, la Cité de l’objet connecté fait figure de phare en matière de politique numérique. Inaugurée en grande pompe en juin 2015 par François Hollande, la Cité fait partie du plan de relance de la Nouvelle France Industrielle. 1 800 m2 sont entièrement dédiés au prototypage, à la mise en série d’objets connectés et à l’accompagnement d’entreprises porteuses de projets.
 
Car le développement économique est l’un des trois axes prioritaires de la métropole dans ses politiques liées numérique : attirer et promouvoir les entreprises innovantes mais aussi favoriser le croisement des filières comme le végétal, l’électronique, la santé ou le tourisme…
 
Et cette stratégie a séduit le jury de l’association Villes Internet, qui a attribué à Angers le label national quatre arobases. Placé, comme celui des  villes fleuries, sur des panneaux en entrée de ville, ce label permet aux collectivités d’afficher et de faire reconnaître leurs politiques numériques.
 
Si le numérique transforme le monde économique et permet à de nouveaux secteurs d’activités d’éclore, il impacte aussi …
 
Lire la suite sur l’Usine Digitale
 
Maureen Le Mao


Saïd Chabane Foot, mayonnaise et charcuterie ( Jeune Afrique )

Saïd Chabane Foot, mayonnaise et charcuterie ( Jeune Afrique )
Vu sur Jeune Afrique

 
Président-fondateur du groupe d'agroalimentaire Cosnelle, ce Franco-Algérien dirige le petit club de football d'Angers, très performant en Ligue 1.
 
Christophe Béchu, le sénateur-maire (Les Républicains) d’Angers (ouest de la France), a appris à prendre ses précautions quand il assiste à une rencontre de l’Angers SCO au côté de Saïd Chabane. « C’est un passionné. Il vit ses matchs. Il vaut mieux ne pas avoir un verre à la main », s’amuse l’élu. Le président du club angevin (50 ans) serait donc un faux calme, et cela expliquerait pourquoi les employés de son entreprise l’ont surnommé Mayonnaise, pour sa propension à monter dans les tours. « Qui vous a dit ça, que je le mette dehors ? » s’inquiète faussement le dirigeant, souvent présenté comme un homme peu bavard, limite taiseux.
 
Chabane détient aujourd’hui 93 % du capital du SCO, quatre ans après en avoir pris le contrôle. « C’est un président ambitieux mais raisonnable. Cela fait plusieurs années que je le connais, car il fut d’abord vice-président. C’est un chef d’entreprise qui ne va pas faire n’importe quoi avec …
 
Lire la suite sur Jeune Afrique

Photo illustrant l'article original (AFP)
 
Alexis Billebault


Pour le SCO d’Angers, le faîte est fini ( Libération )

Photo illustrant l'article original (Jean-François Monier. AFP)
Vu sur Libération

«Il y a un match de foot ici, ce soir ?» Entendu samedi au stade Jean-Bouin d’Angers dans une enceinte complètement déserte une petite heure avant la rencontre : c’est le président du SCO, Saïd Chabane, qui s’est posé la question à lui-même à haute voix. On s’est pointé chez le promu de Ligue 2 après la pluie, à revers, alors que l’incroyable histoire d’un club deuxième du championnat en décembre avec le 19e budget de l’élite (23 millions annoncés pour la saison) prend des proportions plus modestes : quatrième défaite de suite samedi, celle-là contre le Montpellier Hérault (2-3). Pour une image qui nous hantera longtemps. Celle d’un gosse de 20 ans quittant le stade une demi-heure avant ses équipiers dans un mélange de fureur et de honte, regardant droit devant : on espère pour lui qu’il n’y avait pas de radar mobile sur le chemin de la maison.
 
Saïd Benrahma a été sorti par l’entraîneur du SCO, Stéphane Moulin, à la 32e minute comme on se fait mettre au piquet. Dans le foot, un remplacement avant la mi-temps sans qu’une blessure ne diminue le joueur est un désaveu terrible et rarissime, le coach se privant d’un des trois remplacements auxquels il a droit …
 
Lire la suite sur Libération

Photo Jean-François Monier. AFP
 
Grégory Schneider ( Libération )


Notre-Dame-des-Landes : Ségolène Royal en faveur d'un référendum élargi aux départements limitrophes ( France 3 Pays de la Loire )

Photo illustrant le sujet original ( © JUSTIN TALLIS / AFP )
Vu sur France 3 Pays de la Loire

Au départ, tout le monde était contre ce référendum et maintenant, ce référendum est réclamé"
 
Voilà ce qu'a souligné de l'Environnement Ségolène Royal et nouvelle présidente de la COP21, faisant référence aux quatre départements limitrophes de la Loire-Atlantique qui ont exigé d'être inclus dans cette consultation locale. "S'ils réclament de voter, on ne va pas s'en plaindre", a-t-elle estimé, lors de l'émission "Le Grand Rendez-Vous" sur Europe 1/Le Monde/iTélé.
 
À la question "vous êtes pour que les autres départements votent?", Mme Royal a répondu: "Oui, bien sûr".
 
"Il y a deux critères: l'impact économique et environnemental de l'aéroport, c'est le département, ça, c'est clair", a expliqué Mme Royal. "Ensuite, les départements autour ont dit "pourquoi nous on ne serait pas consultés?", ça va dans le bon sens puisqu'au départ personne n'en voulait", a-t-elle poursuivi.
 
Le périmètre du vote sera défini localement, mais Matignon a suggéré …
 
Lire la suite sur France 3 
 
 
France 3 avec AFP


Manuel Valls sur Notre-Dame-des-Landes : «Les travaux démarreront de toute façon à l'automne» (France 3 Pays de la Loire)

Photo illustrant l'article d'origine publié sur France 3 Pays de la Loire
Vu sur France 3 Pays de la Loire


M. Valls affirme dans un entretien au quotidien Ouest-France paru ce jeudi 18 février, qu'"il ne sera pas possible de poursuivre le projet" en cas de non, mais que "si on empêche la consultation, il n'y aura pas d'alternative, et les travaux démarreront de toute façon à l'automne""Parce qu'il faudra assumer cette expulsion au mois d'octobre, avec un engagement très important des forces de l'ordre, pour que les travaux puissent commencer, cette consultation locale est nécessaire", déclare le Premier ministre au quotidien, sans jamais employer l'expression de "référendum local". 

"Une consultation, c'est un vote, avec des urnes et des bulletins. Je me suis donné quelques jours pour en définir les modalités", ajoute Manuel Valls, suggérant à nouveau que le périmètre du scrutin soit celui de la Loire-Atlantique, "pour trois raisons""C'est le territoire sur lequel a porté l'enquête publique en 2006. C'est le département le plus concerné par le projet : 50 % des passagers au départ de Nantes sont originaires de Loire-Atlantique. Et les populations qui subissent les nuisances …

Lire la suite sur France 3 Pays de la Loire
 


Le surpoids, facteur de discrimination à l’embauche, … ( Les Echos )

Illustration du sujet original (crédit Les Echos)
Vu sur les Echos

 
6 % des chômeurs et 10 % des chômeuses auraient été discriminés à ­l’embauche du fait de leur physique.
 
Le critère de l’apparence physique fait partie des motifs de discrimination à l’embauche illégaux depuis quinze ans. Mais il n’a que rarement donné lieu à jurisprudence. C’est pourtant un problème non négligeable, montre le dernier sondage sur les discriminations de l’Organisation internationale du travail (OIT) et du Défenseur des droits, publié ce lundi : 8 % des chômeurs interrogés déclarent avoir été discriminés à l’embauche du fait de leur apparence physique.
 
Fait notable, il n’y a pas de différence importante de perception de cette discrimination selon l’âge ou le niveau d’études. « Le fait de considérer l’apparence comme importante pour le métier recherché ne modifie pas non plus significativement les expériences de discrimination liées à ce critère », soulignent l’OIT et le Défenseur des droits. En revanche, la discrimination à l’embauche
 
Lire la suite sur Les Echos
 


Google va fermer son service de photos Picasa ( 01Net )

Google va fermer son service de photos Picasa (  01Net )
Vu sur 01Net


Picasa, c'est bientôt fini. Google a annoncé hier, vendredi 12 février, son intention de fermer son ancien service de photos en ligne, pour se concentrer sur le plus récent, Google Photos. « Après mûre réflexion, nous avons décidé d'abandonner Picasa dans les prochains mois, afin de nous concentrer entièrement sur un seul service de photos, Google Photos », écrit le groupe dans une note de blog. Il explique vouloir privilégier « un seul service qui offre davantage de fonctionnalités et fonctionne sur mobile et sur ordinateur, plutôt que de diviser nos efforts entre deux différents produits ». Google Photos a été lancé en mai 2015.

Mais il ne faut pas céder à la panique pour autant. Evidemment, les utilisateurs de Picasa ne perdront aucune de leurs photos. Google a d'ores et déjà transférées toutes les photos stockées dans Picasa Web Albums vers Google Photos, en répliquant notamment toute l'organisation des albums. Ce transfert devrait également préserver …
 
Lire la suite sur 01Net
 


Pour la Saint-Valentin, les ventes de lingerie sont à la fête ( Le Figaro )

Photo illustrant le sujet original (crédit Lise Charmel)
Vu sur le Figaro

Face aux brassées de roses et aux parfums, les dessous tirent leur épingle du jeu à la Saint-Valentin. Toutes les marques de lingerie ne misent certes pas autant sur cet événement cher aux amoureux. Le mois de février n'est d'ailleurs pas le meilleur pour les ventes de dessous: c'est décembre, avec son lot de cadeaux de Noël, qui reste le plus gros mois pour le secteur.
 
Mais les griffes, en particulier haut de gamme, affichent tout de même des pics de vente la semaine précédant la Saint-Valentin, comme l'explique Olivier Piquet, directeur général de Lise Charmel : «Les hommes achètent des dessous à offrir en général au dernier moment, la veille de la Saint-Valentin, ce samedi cette année, mais les femmes s'offrent, elles, des parures tout au long de la semaine en prévision de ce jour, si bien qu'à l'arrivée, sur ces sept jours, les ventes des dessous …

Lire la suite sur le Figaro
 


Le Maine et Loire en vigilance orange « Tempête » (Météo France)

Le Maine et Loire en vigilance orange « Tempête » (Météo France)
Bulletin d’alerte  émis le  vendredi 12 février 2016 à 16h00 par Météo-France Toulouse

Début d'évènement prévu le samedi 13 février 2016 à 06h00. Fin de phénomène prévue le samedi 13 février 2016 à 18h00
 
Localisation : Charente-Maritime (17), Finistère (29), Indre-et-Loire (37), Loire-Atlantique (44), Maine-et-Loire (49), Morbihan (56), Deux-Sèvres (79), Vendée (85) et Vienne (86).
 
Samedi matin, les vents violents toucheront tout d'abord le Finistère puis progressivement le Morbihan, le sud des Pays de Loire, la Touraine, la Charente-Maritime et le Poitou. Sur les côtes les rafales attendues sont de 120 à 130 km/h, à l'intérieur des terres 100 à 110 km/h.
 
Une dépression atlantique va atteindre l'ouest de la Bretagne samedi matin, en renforçant les vents de secteur Ouest sur toute la façade atlantique. Dans un contexte de coefficient de marée encore élevé samedi matin (94), ces vents forts, localement tempétueux, génèrent des vagues importantes, ainsi qu'une surélévation anormale du niveau de la mer (surcote). On atteint le niveau de la PHMA (plus haute marée astronomique) à la pleine mer de samedi matin sur l'ensemble du littoral concerné.
 
Des submersions pourront donc avoir lieu, principalement autour de la pleine mer de samedi matin (vers 07h30), sur les parties basses ou vulnérables des littoraux des départements placés en vigilance orange.
 
Pour en savoir plus : http://vigilance.meteofrance.com/
 


Pesticides : le chiffre bidon de Cash Investigation ( Libération )

Photo illustrant l'article original ( Photo Talar Kalajian et Sia Kambou.AFP )
Vu sur Libération

 
Des résidus de pesticides dans 97 % de nos aliments ! Depuis la diffusion de Cash Investigation, sur France 2, le chiffre tourne en boucle. Europe-Ecologie les Verts (EE-LV) s’indigne de ces chiffres «édifiants», plusieurs articles reprennent l’information. Et pour cause, l’émission insiste sur ce chiffre éloquent, qui donne le point de départ de l’enquête. «D’après l’Efsa, l’agence européenne de sécurité des aliments, 97 % des denrées alimentaires contiennent des résidus de pesticide», assène «Cash» au bout de huit minutes. Pendant le débat, à la fin de la diffusion de l’émission, Elise Lucet reprend : «Il y a un chiffre qui est vraiment le point de départ de notre enquête : 97 % des aliments que nous consommons contiennent des résidus de pesticides.» Et d’insister : «L’énorme majorité de ce que nous consommons est contaminée par les pesticides.» 

Le téléspectateur lambda comprendra donc que seuls 3 % des aliments ne sont pas concernés. Ce qui est confirmé par le journaliste auteur de l’enquête. Interrogé pendant l’émission par un téléspectateur sur les 3 % restants, il répond qu’il s’agit des produits «bio ou à très faible teneur en pesticides»

D’où vient ce chiffre édifiant ? …

Lire la suite sur Libération
 


Notre-Dame-des-Landes : Hollande annonce un référendum local sur le projet d’aéroport (Le Monde)

Photo illustrant l'article d'origine ( Loïc Venance / AFP)
Vu sur le Monde


Après l’entrée au gouvernement de l’ex-patronne d’Europe Ecologie Les Verts Emmanuelle Cosse, le chef de l’Etat, François Hollande, a annoncé dans la soirée du jeudi 11 février la tenue « d’ici le mois d’octobre » d’un référendum local « pour savoir ce que veut la population » quant au projet de construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). M. Hollande n’a toutefois pas précisé quelles collectivités territoriales en particulier seraient concernées.
 
« Il y a un blocage » autour de ce projet controversé d’aéroport, a reconnu le président de la République, invité à prendre la parole sur les journaux télévisés de TF1 et de France 2. En cas de vote favorable à la construction de l’aéroport, les travaux commenceront bien à partir du mois d’octobre. En cas de vote défavorable, l’Etat « en tirera les conséquences » et se résoudra à renoncer au projet, a annoncé M. Hollande. « A un moment, il faut prendre une décision », a-t-il ajouté.

Le président de la République a, par ailleurs, assuré …

Lire la suite sur le Monde
 


Près d'un Français sur cinq est inscrit sur un site de rencontres ( Europe 1 )

Photo illustrant l'article d'origine ( GABRIEL BOUYS / AFP )
Vu sur Europe 1


A quelques jours de la Saint-Valentin, vous vous demandez peut-être s'il est possible de trouver l'âme sœur sur un site de rencontres. Et bien selon une enquête publiée mercredi, ce n'est pas si évident...
 
Si vous recherchez un conjoint pour la vie, ce n'est pas sur les sites de rencontre qu'il faut aller. C'est en tous cas l'une des conclusions du très sérieux Institut national d'études démographiques (Ined) qui publie pour la première fois mercredi matin, quelques jours avant la Saint-Valentin, une étude sur les usagers des sites de rencontres comme Meetic, Adopte un mec ou Tinder.
 
Une personne sur cinq. Le premier constat de l'étude, c'est le succès impressionnant des sites de rencontres en France. En 2013, près d'un Français sur cinq de plus de 18 ans s'était, en effet, déjà inscrit sur un site de rencontres comme Meetic ou Tinder. Une personne sur cinq en France, c'est deux fois plus …

Lire la suite sur Europe 1
 


Parité dans les entreprises : deux lois plus tard, le plafond de verre persiste ( Le Monde )

Photo illustrant l'article original ( Thomas Samson / AFP)
Vu sur le Monde Economie


Plus de 30 % de femmes dans les conseils d’administration ou de surveillance des entreprises du CAC 40, ces grands groupes qui figurent dans l’indice phare de la bourse de Paris. La France meilleure élève de l’Union européenne pour la parité dans les entreprises les plus capitalisées… Le rapport, remis, mercredi 10 février, par le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEFH) et le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP) à la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Marisol Touraine et à la secrétaire d’Etat aux droits des femmes, Pascale Boistard, pourrait presque donner envie de crier cocorico.
 
Presque, car la réalité est tout autre pour les entreprises non cotées. Ou encore pour celles du secteur public, pointe le document, consulté en exclusivité par Le Monde, qui fait un rapport d’étape sur les lois Copé-Zimmermann (27 janvier 2011) et Sauvadet (12 mars 2012).

27,8 %, c’est la part de femmes, en 2015 dans les conseils d’administration …
 
Lire la suite sur le Monde Economie


Réussite en licence : les bonnes recettes de l’université d’Angers ( Le Monde )

Photo illustrant le sujet original sur le Monde (S.G / lemonde.fr)
Vu sur le Monde Campus


« C’est peut-être dû à la douceur angevine… » : à croire que les étudiants de l’université d’Angers se sont donné le mot. Cette petite phrase aux allures de campagne de promotion touristique leur vient spontanément à la bouche lorsqu’on leur demande ce qui explique les excellents taux de réussite de leur université en licence. Dans la note du ministère sur les « parcours de réussite aux diplômes universitaires », publié mardi 9 février, Angers accapare une fois encore le haut du classement en termes de réussite. Comptez 57 % de taux de passage en L2 — juste derrière Paris-VI et ses 60,3 % —, là où la moyenne des universités plafonne à 40 %. L’université est même première en termes de réussite en trois ans pour l’ensemble de la licence : 44,2 %, contre 27,2 % pour l’ensemble des autres universités.
 
Qu’importe si ce lundi matin à Saint-Serge, l’un des trois campus d’Angers, situé en centre-ville, les pelouses sont détrempées et que le vent souffle comme jamais, pour Mathieu Gaston aussi, le cadre « convivial et la douceur angevine » sont un élément d’explication de ces bons taux de réussite, « parce que, ici, on se sent bien pour étudier ». C’est plus exactement la « taille humaine de la ville et de l’université qui joue » pour cet étudiant de 20 ans, natif d’Angers et inscrit en deuxième année de licence éco-gestion.
 
A l’heure où le ministère prône le regroupement des universités et la création de « grands ensembles », plus visibles à l’international, Mathieu Gaston décrit …
 
Lire la suite sur le Monde Campus
 


Données personnelles : le virulent réquisitoire de la CNIL contre Facebook (Le Monde)

Photo illustrant le sujet du Monde ( JOEL SAGET / AFP )
Vu sur le Monde

La Commission nationale informatique et liberté (CNIL), l’autorité chargée de la protection des données personnelles, a annoncé avoir mis en demeure Facebook, lundi 8 février, lui reprochant de nombreux manquements à la loi française sur la protection des données personnelles. Un long réquisitoire, contre la manière dont Facebook collecte et exploite les données de ses 30 millions d’utilisateurs français, que la CNIL a décidé de publier.
 
Que reproche-t-elle à Facebook ? La liste est longue.
 
La CNIL estime que Facebook combine les données personnelles de ses usagers pour proposer de la publicité ciblée sans aucune base légale. Pour la CNIL, aucun consentement direct n’est donné par l’internaute, contrairement à ce qu’exige la loi française. La question de la combinaison des données personnelles en vue de la publicité est bien évoquée dans les conditions d’utilisation du réseau social, ce texte qui définit ce que peut faire ce dernier avec les données. Pour la CNIL, c’est insuffisant : la combinaison de différentes données n’est pas strictement prévue par ce « contrat » entre l’usager et le réseau social, et nécessite donc une approbation distincte de l’internaute.
 
La CNIL remarque que Facebook pourrait s’affranchir …
 
Lire la suite sur le Monde
 


Airbnb, Le Bon Coin... : bientôt une loi pour encadrer l'économie collaborative ? (TF1 web)

Photo illustrant l'article d'origine sur TF1 web / capture du site Airbnb
Vu sur TF1 web

Le député PS d'Ardèche Pascal Terrasse propose de mieux encadrer l'économie collaborative en exigeant notamment plus de transparence fiscale pour des plateformes numériques telle que Airbnb ou Le Bon Coin, dans un rapport rendu public dimanche. "L'économie collaborative ce n'est pas l'ubérisation", affirme en préambule de son rapport Pascal Terrasse, chargé en octobre par le Premier ministre Manuel Valls d'une mission sur les enjeux de ces plateformes, souvent perçues par les professionnels comme une forme de concurrence déloyale.
 

Pascal Terrasse, qui présente l'économie collaborative comme "une alternative crédible à un modèle de consommation qui s'essouffle", n'en attend pas moins qu'elle "prenne ses responsabilités" et suggère à Matignon 19 propositions pour mieux l'encadrer, notamment sur le plan fiscal, et pour obtenir plus de transparence sur les sites. "L'économie collaborative n'est pas une zone de non droit", insiste le parlementaire, qui propose "d'assurer la contribution des plateformes aux charges publiques de la France". "Alors que les entreprises numériques ...

Lire la suite sur TF1 web


Vers une accélération de la croissance au 1er trimestre (Challenges )

Michel Sapin - Photo illustrant l'article original dans Challanges (AFP)
Vu sur Challenges
  La croissance de l'économie française devrait légèrement accélérer au premier trimestre pour atteindre 0,4% du produit intérieur brut (PIB), après 0,2% au quatrième trimestre 2015, a annoncé lundi 8 février la Banque de France.
La Banque de France se base pour cette première estimation sur son enquête mensuelle auprès des entreprises, qui comptent sur une légère progression de l'activité en février dans l'industrie, les services et le bâtiment.
En janvier, la Banque centrale a observé une nette progression de la production industrielle et des livraisons, notamment dans ...

Lire la suite dans Challenges


1 2 3 4 5 » ... 26














Angers Mag











Angers Mag : météo d'#angers, prévisions 27 juillet 2016 - ensoleillé avec des nuages - cotes rivières https://t.co/GQZYOPZHir https://t.co/S5K22mVlOr
Mardi 26 Juillet - 22:58
Angers Mag : #Angers | La librairie Itinérances livre ses conseils, chemin faisant:... | #Infoangevine https://t.co/0VbYLDCsFe https://t.co/qk5uiEZkPQ
Mardi 26 Juillet - 08:03
Angers Mag : #Angers | Appel à soutien : on vous a fait un dessin | #Infoangevine https://t.co/EiTclAtF1z https://t.co/44i5fe1SXr
Mardi 26 Juillet - 07:03
Angers Mag : #Angers | Tempo Rives : un été avec Babel: Ce soir, Tempo Rives file à... | #Infoangevine https://t.co/dxEi70M3fv https://t.co/FTLThAPUgp
Mardi 26 Juillet - 07:03



cookieassistant.com