En bref, vu ailleurs sur le Web...

Je n’ai pas Facebook et je ne suis pas un mec louche

Vu sur Rue89.com, le 10 août 2012
Pour certains employeurs et psychologues, un jeune n’ayant pas Facebook serait quelqu’un de suspect. C’est ce que j’ai lu dans un article paru dans le Daily Mail, repris en français par Les Inrocks ou encore Numerama. Il relate les conclusions d’une étude menée par un magazine allemand, « Der Tagesspiegel ».

L’étude va jusqu’à faire un grossier amalgame entre celui qui ne posséderait pas de compte Facebook et certains criminels, comme James Holmes, le tueur d’Aurora, ou encore Mohamed Merah.Pire encore, un autre parallèle est fait entre le fait d’avoir Facebook et d’entretenir une vie sociale active…
Lire la suite sur Rue89.com















Angers Mag