1600 pandas pour l’année de la biodiversité


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 10/04/2010 - 10:19 / modifié le 11/04/2010 - 10:44


Très investie dans une démarche de développement durable, la ville d’Angers participe à l’année de la biodiversité avec de nombreuses animations ayant pour objectif de sensibiliser les citoyens Angevins. Pour débuter cette année de la biodiversité, Angers accueille le 17 Avril prochain les 1600 pandas du WWF, l’animal emblématique de l’organisation non gouvernementale.



De gauche à droite : Vincent Dennys, Gilles Mahé et Rachel Billon
De gauche à droite : Vincent Dennys, Gilles Mahé et Rachel Billon
la rédaction vous conseille
Face aux enjeux et aux politiques engagées en matière de protection de l’environnement, la ville d’Angers marque son ambition de préservation de la nature, depuis plusieurs années. « Des menaces fortes et importantes pèsent sur la biodiversité. Les collectivités doivent prendre leurs responsabilités et mobiliser les citoyens » déclare Gilles MAHE, adjoint au Maire d’Angers, à l’environnement, à la propreté des espaces publics et aux espaces verts, mais aussi Vice Président d’Angers Loire Métropole, chargé de la gestion des déchets et de l’Agenda 21. Saisissant l’occasion de l’année internationale de la biodiversité proclamée, pour 2010, par l’Organisation des Nations Unies, la métropole angevine a donc décidé de lancer un programme d’animation, d’Avril à Octobre, avec l’objectif de sensibiliser et faire prendre conscience aux angevins de l’urgence à se mobiliser.

Aux cotés de Vincent DENNYS, le directeur du muséum d’histoire naturelle d’Angers – le musée angevin de la biodiversité et Rachel BILLON responsable de la Maison de l’Environnement, au lac de Maine d’Angers, la ville et la métropole s’engagent dans une démarche qui devrait conduire à la mise en place d’un « plan local de la biodiversité » sur l’ensemble du territoire d’Angers Loire Métropole. Les visites des sites et animations proposées au cours de l’année permettront d’établir un diagnostic et de s’engager sur des propositions d’actions, en collaboration avec les angevins.

« Le concept de biodiversité est souvent limité à la diversité des espèces, dont l’homme fait partie » poursuit Vincent Dennys. « La biodiversité est plus vaste et plus complexe, puisqu’elle intègre les organismes vivants, mais aussi tous les écosystèmes terrestres, marins, aquatiques, … ». Chacun des intervenants ne s’en est pas caché, c’est l’homme qui apparaît comme le principal prédateur de ces écosystèmes. C’est donc à lui de prendre conscience des dégâts qu’il occasionne, se prendre en main et apporter les corrections nécessaires. « Cela fait partie des enjeux majeurs que l’ensemble des politiques doivent s’emparer, en y associant tous les citoyens » déclare Gilles Mahé, lequel entend bien convaincre, en lançant ce programme d’animation, les plus réticents.

Pour démarrer cette année de la biodiversité à Angers, le samedi 17 Avril, dès le matin, 1600 pandas en papier mâché, emblème du WWF (World Wide Fund for Nature - Fonds mondiaux pour la Nature), seront installés dans les jardins du Mail, face à l’hôtel de ville. Cette exposition artistique qui a circulé dans les plus grandes villes de la planète, symbolise la population mondiale de Pandas, une espèce, très menacée, vivant principalement en Chine Centrale. « Comme beaucoup d’autres espèces, le Panda , figure emblématique du WWF, ne doit pas être le souvenir d’une espèce disparue mais le symbole d’une prise de conscience collective » souligne Serge ORRU, Directeur Général du WWF-France

Avec cette exposition à laquelle seront associés des stands tenus par le WWF et la Ville d’Angers, les organisateurs entendent interpeller les citoyens et leur faire prendre conscience de l’urgence à s’intéresser à la biodiversité. Les visiteurs pourront admirer les pandas depuis l’extérieur, le périmètre d’exposition étant fermé à la circulation piétonne.

Pour en savoir plus sur l’année de la biodiversité à Angers : www.angers.fr




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag








REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS