A Angers, devenir acteur de sa ville, c’est possible


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 16/02/2011 - 12:02 / modifié le 16/02/2011 - 22:13


Faire des citoyens de véritables acteurs de leur ville, c’est ce qu’on appelle la démocratie participative. La municipalité angevine s’investit depuis près de quinze dans une démarche visant à associer ses habitants aux grandes orientations en matière d’aménagement et de développement. Les « journées de la participation » qui auront lieu cette fin de semaine permettront de faire un état des lieux de la démocratie à l’angevine.



Les élus d'Angers sur le terrain (Photo Ville d'Angers - service Communication)
Les élus d'Angers sur le terrain (Photo Ville d'Angers - service Communication)
Même si à Angers tout n’est pas parfait, loin s'en faut, les élus locaux multiplient les efforts pour aller à la rencontre des habitants, quartier par quartier. Certains diront que cette démarche est purement électoraliste, c’est fort possible. Mais imaginons un seul instant que les mêmes élus s’enferment dans leur Hôtel de Ville sans chercher à communiquer avec les habitants de leur ville. Il y en aurait bien autant pour leur en faire le reproche.

Alors s’ils s’investissent autant et associent les habitants à leur travail de gestionnaire de la cité, on ne va pas s’en plaindre. Inévitablement cela les rend plus humains, plus abordables et surtout ça leur permet de sonder l’opinion en continu et d’orienter le débat. Les élus locaux, quelque soit leur appartenance politique, sont des citoyens ordinaires, qui ont choisi de passer à l’action pour nous représenter, voire nous défendre. Alors, saisissons l’occasion. Car, à moins d’être passif et d’attendre tout des autres et de la société, (c’est plus facile…), une ville moderne ne peut se concevoir sans la participation active de ceux qui l’habitent.

C’est en cela que « journées de la participation » lancées par la ville d’Angers sont particulièrement intéressantes. Pour Angers l’histoire n’est pas nouvelle, puisqu’en 1994 elle lance des contrats de ville avec les maisons de quartier, lesquels seront suivis en 1998 des premières rencontres avec les habitants dans le but de dialoguer sur le quotidien des angevins et des projets. Depuis la ville a complété le dispositif en organisant avec succès, en 2005 et 2008, les journées de la démocratie locale.

Mais attention, la démocratie participative ce n’est pas demander aux élus d’appliquer ses propres idées, mais de les aider collectivement à faire les bons choix. La participation citoyenne est une aide à la décision, un moyen de construire sa ville collectivement, d'améliorer le « vivre ensemble »dans un esprit de dialogue et solidarité, en confiant aux habitant une qualité « d’expert d’usage » de leur ville.

Alors dans l’absolu pourrait-on associer les habitants à tous les projets ? « Non, ce serait difficile et contre productif », répondent les élus. « A Angers nous consultons sur des projets dits sensibles qui modifient les habitudes de vie, mais aussi sur des projets structurants pour le développement des quartiers et de la ville ». Tous ces grands projets sont abordés lors de réunions publiques permettant à chacun de prendre connaissance et de s’exprimer.

Les journées de la participation sont l’un des points clés de la démocratie participe angevine. Elles permettront de dresser un bilan du travail réalisé à ce jour en imaginant, de manière collective, comment pourra être la participation citoyenne dans les années à venir, en essayant d’élargir le débat. « Agir ensemble pour notre ville », tel est le slogan de ces jours pas tout à fait comme les autres, qui se dérouleront au Quai, les 18 et 19 Février 2011.

Les « journées de la participation » dureront deux jours et devraient permettre d’atteindre trois cibles. Le vendredi matin sera réservé à un atelier interne à la Ville d’Angers, entre les élus entre les animateurs d’instance et de démarche. Le vendredi après-midi sera ouvert aux acteurs locaux déjà engagés dans une démarche participative. Le samedi, à partir de 9h, sera la journée ouverte à tous les angevins, 15 instances de démarches s’installant dans le Forum des arts vivants du Quai pour leur faire découvrir la diversité et la richesse de la participation à Angers.

Entrée libre et gratuite. Pour en savoir plus : www.angers.fr/participer



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS