Accueil du Festival : des hôtesses enthousiastes


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 31/01/2010 - 10:24 / modifié le 02/02/2010 - 19:47


Étudiantes en Tourisme à l’école Supérieure des Pays de Loire (ESPL) les hôtesses d’accueil ont un regard aiguisé sur tout ce qui se passe dans les halls d’accueil du Centre de Congrès d’Angers. Chargés d’informer et d’aiguiller les visiteurs, elles font partie des petites mains, indispensables au bon déroulement du Festival.



Virginie et Camille répondant aux questions d'une festivalière.
Virginie et Camille répondant aux questions d'une festivalière.
la rédaction vous conseille
Camille et sa collègue Virginie, étudiantes en BTS Animation et Gestion du Tourisme Local à l’ESPL, en alternance à l’Office de Tourisme de Thouars pour la première et à la cave des vignerons de Saumur pour la seconde, sont plutôt ravis d’assurer l’accueil d’un événement de cette ampleur. Depuis leur poste, elles ont une vision imprenable sur les halls, passage obligé de tous les festivaliers, qu’ils soient simples visiteurs, réalisateurs ou même acteurs.

« C’est la seconde année que je participe au Festival. Ça nous permet de mettre en pratique ce que l’on apprend à l’école et de découvrir l’organisation du festival » précise Camille, tout en surveillant d’un œil ce qui se passe à proximité. Car même si les hôtesses semblent toujours de bonne humeur, elles doivent répondre rapidement aux demandes les plus improbables et diriger les visiteurs vers la bonne salle, voire les accompagner les cas échéant.

Une vingtaine d’étudiants participent à l’accueil, le plus gros de la troupe à l’entrée des salles de projection. « C’est plus intéressant ici, car la demande est variée. A l’entrée des salles il faut seulement dire bonjour et bonne séance » poursuit Camille.

« Le plus difficile ce fut vendredi et samedi dernier car nous avons accueilli des visiteurs qui venaient exclusivement pour voir Alain Delon. Ce n’est pas Cannes, mais certains venaient vraiment pour voir des stars. Ils étaient un peu déçus, alors ils se sont rabattus sur Jeanne Moreau » s’amuse Camille.

Nul doute que les deux jeunes hôtesses en retireront une expérience inégalable, d’autant qu’elles peuvent discuter, non seulement avec les réalisateurs, parfois avec des comédiens mais aussi avec les organisateurs de l’événement. Bien sur le travail n’est pas de tout repos, ça se bouscule parfois à l’accueil, notamment aux heures de pointe. Et, même si les équipes tournent, il faut être présent pendant toute la durée du festival avec en plus un sourire qui brise la glace avec des visiteurs pas toujours sympathiques. Les hôtesses s’occupent aussi de l’accueil du forum des réalisateurs situé à proximité. « Je ne connaissais pas le monde du cinéma, discuter avec les réalisateurs, ça donne vraiment envie d’en savoir plus et d’aller voir les films ».

Bénévoles complètement intégrées au festival, les étudiantes hôtesses ont l’occasion de visionner les films projetés pendant leurs périodes de pause. « J’ai vu La vie au ranch de Sophie Letourneur. Je n’ai pas vraiment aimé, mais au moins ça apportera à ma culture » conclue Camille, laquelle avoue avoir beaucoup aimé l’ambiance et souhaiter revenir l’an prochain si elle en a l’occasion.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS