Château d’Angers : le logis royal de nouveau ouvert


Rédigé par - Angers, le 07/06/2012 - 08:34 / modifié le 07/06/2012 - 08:34


Le 10 janvier 2009, en début d’après-midi un incendie ravageait la toiture du logis royal du château d’Angers. Pendant trois ans et l’édifice, recouvert d’échafaudage et d’une bâche blanche restera fermé au public afin de remettre en état murs et toiture. Les travaux sont désormais terminés et le bâtiment est de nouveau ouvert à la visite.



La chapelle et le logis royal, avant l'incendie de janvier 2009 (photo Wikipedia)
La chapelle et le logis royal, avant l'incendie de janvier 2009 (photo Wikipedia)
la rédaction vous conseille
Trois ans et demi de travaux et sept millions d’euros c’est ce qu’aura couté l’incendie de janvier 2009. Les Angevins, plutôt fiers de ce monument, vestige de la cité du Roi René, s’étaient émus de cette destruction accidentelle. Désormais, si d’autres échafaudages ont pris le relais sur les tours du château, l’emballage du logis a disparu, et la visite du bâtiment peut reprendre. Les photographes peuvent s’en donner à cœur joie.

Mais cet accident aura eu du bon puisque parallèlement aux travaux de reconstruction de la partie supérieure de l’édifice, des fouilles archéologiques ont pu être entreprises afin de percer de nouveaux secrets de l’histoire du château. Même si l’on croyait tout savoir ou presque, on sait désormais, grâce à ces fouilles que l’édifice a été construit, en une seule fois, contrairement à d’autres châteaux de la vallée de la Loire, par Louis II, le père de René 1er d’Anjou dit le Roi René, entre 1435 et 1440.

Ces trouvailles archéologiques permettront d’alimenter une scénographie sur l’histoire du château qui prendra place dans le logis royal. Cette installation visuelle, conduite par le Centre des Monuments Nationaux sera installée sur les trois étages de l’édifice rénové de fond en comble pour la circonstance.


Une souscription publique pour financer les travaux

L’incendie qui avait mobilisé les pompiers d’Angers et de l’ensemble de la région, très spectaculaire au regard de l’épais nuage de fumée qui s’en dégageait, avait été rapidement circonscrit (voir ICI). L’ensemble du mobilier et notamment les tapisseries du XVIIe siècle, installées au rez-de-chaussée avaient pu être évacué au cas où l’incendie aurait ravagé l’ensemble du bâtiment. Finalement le feu qui s’était déclaré au dernier étage, ne touchera qu’une partie de la toiture du logis, sans affecter la chapelle voisine. Plus de peur que de mal, mais trois ans et demi de travaux pour remettre le logis dans son état initial.

Même si cette reconstruction était en prise en charge en grande partie par l’État, dans le cadre de l’entretien des monuments historiques, une souscription publique avait été lancée auprès des entreprises privées et toutes les personnes individuelles souhaitant contribuer à panser les plaies de la forteresse médiévale. Cette souscription aura permis de récolter 300 000 € de la part des entreprises et 30 000 € de la part de donateurs individuels.

Les donateurs étaient invités ce mardi 5 juin pour la visite inaugurale de l’édifice remis en état sous la conduite de Gabor MESTER de PARADJ, l’architecte en chef des monuments historiques, lequel a supervisé les travaux. Les touristes de passage à Angers vont désormais pouvoir lui emboiter le pas, même si pour l’heure, en attendant la scénographie, les salles sont un peu vides.

À noter que le château du Roi René indépendamment des travaux de remise en l’état du logis royal fait actuellement l’objet d’un important programme de rénovation. Après les tours du côté sud, ce seront celles de côté nord, de part et d’autre du pont-levis qui seront recouvertes d’échafaudages. Dommage pour les photographes qui aiment immortaliser leur passage devant l’entrée principale de l’édifice. Reste la cour intérieure, désormais débarrassée du chantier du logis royal.

Le château d’Angers est ouvert tous les jours, jusqu’au 4 septembre, de 9 h30 à 18h30 sans interruption.

Pour en savoir plus : angers.monuments-nationaux.fr

Renseignements au 02 41 86 48 77




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS