Cinélégende, entre envoûtements et sortilèges


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le Dimanche 4 Avril 2010 à 19:13


La dernière programmation de la saison de Cinélégende aura lieu du mardi 6 au jeudi 8 avril à Angers. La sorcellerie y sera largement évoquée à travers deux films et une conférence de Dominique Camus, ethnologue et sociologue.



Cinélégende, entre envoûtements et sortilèges
la rédaction vous conseille
Cinélégende a pour vocation la lecture des films à travers les grands thèmes mythologiques De rayonnement modeste, la manifestation a toutefois su trouver son public, des passionnés fidèles aux programmations régulières de l’association, qui, par le biais de longs métrages et de conférences, balaye l’essentiel des grands thèmes mytho-légendaires que compte la littérature. Accueillie traditionnellement par le cinéma Les 400 coups pour ses projections, tout pourrait être pour le mieux dans le meilleur des mondes, si ce n’est « un budget trop serré. Des modifications sont à prévoir pour la rentrée prochaine » souligne Philippe Parrain, Président de l’association.

Pour la dernière programmation de la saison, la sorcellerie est sous le feu des projecteurs ; le 8 avril avec le film Jour de colère de Carl Dreyer, présenté et animé par Guy Bédouelle, recteur de l’UCO et le 7 avril, avec La Croix du Fau de Michel Favart, faisant suite à la conférence de Michel Camus, ethnologue et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. « Nous développerons le côté historique et mythologique de la sorcellerie comme les bûchers de sorcière et l’aspect plus contemporain d’un phénomène qui existe encore dans les campagnes mais aussi, et de plus en plus, dans les villes ». Le traditionnel atelier d’écriture aura lieu le 6, à la recherche du mot envoûtant…..

La sorcellerie : mythe ou réalité ?

Dominique Camus
Dominique Camus
« Carl Dreyer a marqué l’histoire du cinéma notamment avec La Passion de Jeanne d’Arc. Il a beaucoup travaillé l’image, s’inspirant des peintres hollandais du XVIIe siècle. Ici, la femme est le conflit entre la sensibilité et l’éveil à la vie dans le presbytère protestant ». Est-elle une sorcière ? A-t-elle réellement des pouvoirs ou est-ce le pouvoir de l’amour qui produit les phénomènes ? Un film rarement projeté sur les écrans. En complément de la conférence, La Croix du Fau aborde quant à lui les pratiques rurales, débordant sur le fantastique et la fiction.

Dominique Camus (La sorcellerie en France du Moyen-âge à nos jours, éditions Dervy, 2008, L’univers des guérisseurs traditionnels. Panseurs de secrets et conjureurs, éditions Ouest-France, 2010), interviendra sur l'étude des croyances populaires et des pratiques magiques dans la France d'aujourd'hui , notamment sur les personnes créditées de « dons », les radiesthésistes, sourciers et devins, les guérisseurs, les sorciers... « Un sujet difficile puisque par définition, c’est un secret et le révéler met en difficulté ».

mercredi 7 avril, 20h : Conférence de Dominique Camus
La sorcellerie aujourd'hui en France
La Croix du Fau (France, 90 min.), film de Michel Favart
IPSA - Université Catholique de l'Ouest
(entrée rue Merlet de la Boulaye/rue Michelet, à droite de l’ESEO), Angers
Participation aux frais : 3 € - étudiants : gratuit
jeudi 8 avril, 20h15 : Jour de colère (Danemark, 98 min.)
Tarifs habituels aux 400 Coups : 7,30 €, réduit 5,90 €, carnets 5 € ou 4,40 €
www.cinelegende.fr











Angers Mag