D'Angers à Cannes, la belle aventure du film "Salvo"


Rédigé par - Angers, le 29/08/2013 - 07:15 / modifié le 29/08/2013 - 20:52


"Salvo", leur premier long-métrage a reçu le Grand Prix de la Semaine de la critique à Cannes cette année. Les cinéastes italiens Fabio Grassadonia et Antonio Piazza étaient cette semaine aux Ateliers d'Angers où en 2010, leur projet cinématographique a franchi une étape décisive vers sa réalisation. Le film sort en France le 16 octobre.



D'Angers à Cannes, la belle aventure du film "Salvo"
la rédaction vous conseille
Jeanne Moreau n'était pas là pour les entendre. Mais la comédienne, absente pour la deuxième année du rendez-vous qu'elle a co-fondé avec Claude-Eric Poiroux, le délégué général du festival Premiers Plans, le sait déjà : Fabio Grassadonia et Antonio Piazza lui vouent une reconnaissance éternelle. Et n'oublient pas de joindre Angers et son rendez-vous annuel du jeune cinéma à leurs pensées.

Révélés au grand public au dernier festival de Cannes, où ils ont remporté le Grand Prix de la Semaine de la Critique avec "Salvo", ces deux réalisateurs italiens ont présenté lundi soir leur premier long-métrage au cinéma Les 400 Coups, dans le cadre des Ateliers d'Angers.

Cette histoire d'un homme de main de la mafia sicilienne, lié à une témoin aveugle d'un de ses assassinats, serait restée très certainement confidentielle si ses deux auteurs n'avaient par participé eux-mêmes à la formation cinématographique estivale angevine.

La promotion 2010 des Ateliers d'Angers autour de Jeanne Moreau...
La promotion 2010 des Ateliers d'Angers autour de Jeanne Moreau...
C'était en 2010. Ils y avaient été sélectionnés tout naturellement après avoir remporté le Prix Arte du meilleur court-métrage européen avec "Rita". Jeanne Moreau était là. Olivier Ducastel, le cinéaste qui assure la direction pédagogique des ateliers cette année, aussi.

Pendant dix jours, les deux réalisateurs italiens avaient pu confronter à leurs côtés et auprès d'autres professionnels du 7e Art, le scénario de "Salvo" dont ils venaient de boucler la troisième version.

"A travers les discussions, on a pris une décision importante concernant la fin du film. Surtout, on a réussi à effacer nos intentions, qui étaient trop présentes, au profit de la dramaturgie et de l'histoire" raconte Antonio Piazza. Prendre de la hauteur, se remettre en cause au contact d'autres cinéastes, peaufiner l'écriture... En somme, la vocation des Ateliers d'Angers.

... et la promotion 2013 autour de Claude-Eric Poiroux (l'homme au chapeau).
... et la promotion 2013 autour de Claude-Eric Poiroux (l'homme au chapeau).
Mais ce n'est pas tout. Ou plutôt, ce n'est rien à côté de la suite de l'histoire et ce coup de fil de Jeanne Moreau au producteur Antoine de Clermont-Tonnerre. "Lorsque nous l'avons rencontré à Paris, juste après Angers, il nous a dit que s'il ne soutenait pas notre projet, elle le tuerait" sourit Fabio Grassadonia. La force de conviction de l'actrice a emporté l'engagement décisif du producteur.

"Sans ce soutien, sans ce qui s'est passé ici à Angers et le prix que nous avons reçus à Cannes, le film n'aurait jamais été projeté en Italie" assurent les deux cinéastes.

Sorti fin juin dans leur pays, "Salvo" y est toujours à l'affiche dans certaines salles. En France, sa sortie est programmée pour le 16 octobre, un moment qu'attendent avec impatience Antonio Piazza et Fabio Grassadonia.

Ce jeudi 29 août, 14h30, les Ateliers d'Angers proposent une séance-rencontre au cinéma Les 400 Coups autour du film d'animation " U" de Grégoire Solotareff et Serge Elissalde (en présence de Xavier Kawa-Topor, le directeur de l'Abbaye de Fontevraud).




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS