Daniel Rousseau met en lumière "Le Pouvoir des bébés"


Rédigé par Catherine NEDELEC - Angers, le Dimanche 1 Septembre 2013 à 21:10


Avec « Les Grandes personnes sont vraiment stupides », il avait pointé les difficultés pour les adultes à comprendre les blessures psychiques des enfants malmenés par la vie. Deux ans après, le pédopsychiatre angevin Daniel Rousseau révèle dans son nouveau livre, « Le Pouvoir des bébés », comment ces nourrissons se connectent aux adultes près desquels ils trouvent la sécurité. Et ce, dès les premières heures de leur vie.



Daniel Rousseau a été triple lauréat pour ses travaux par la Fondation pour la Recherche en Psychiatrie et en Santé Mentale, la Fondation de France, l'Observatoire National de l'Enfance en Danger.
Daniel Rousseau a été triple lauréat pour ses travaux par la Fondation pour la Recherche en Psychiatrie et en Santé Mentale, la Fondation de France, l'Observatoire National de l'Enfance en Danger.
la rédaction vous conseille
Laura, Jules, Mélanie, Fiona, Violette, Elouan, Lorenzo, Amélie, Eric, Rayan, tous ces enfants ont ceci en commun : ils ont été placés à la pouponnière du Foyer de l’enfance du Maine-et-Loire. Pourtant, chacun a une famille mais tous ont échoué dans la tentative de rencontre de leurs parents biologiques.

Pour le docteur Rousseau, pédopsychiatre depuis 25 ans, les bébés participent pourtant activement à la construction de relations affectives. Dans son dernier livre qui vient de paraitre aux éditions Max Milo, il témoigne des multiples ressources du nouveau né.

Le Pouvoir des bébés est l’histoire de ces enfants peu entourés, peu choyés alors que dès leur naissance, ils font le maximum pour « se connecter » à leurs parents. Pour eux, « c’est une question de survie. Ils cherchent à exister dans le cerveau des adultes, et à s’y loger ».

Daniel Rousseau met en lumière "Le Pouvoir des bébés"
A la pouponnière, Daniel Rousseau a rencontré de nombreux nourrissons en attente d’une légitime affection. Son livre nous rapporte le quotidien des médecins, puéricultrices et assistantes maternelles du foyer qui, jours après jours, tentent de créer le lien nécessaire entre les parents et le bébé.

Souvent en vain. Pourtant, « les liens émotionnels ont un rôle décisif dans leur développement », ce qui explique que « les bébés sont ainsi capables de se déconnecter de leurs parents biologiques si ceux-ci représentent un danger pour eux et se rassurer en créant des relations affectives avec d’autres adultes », faisant ainsi preuve d’une richesse relationnelle et d’une intelligence extraordinaire.

Le Pouvoir des bébés, un livre dont on apprend beaucoup tant par les nombreuses situations évoquées que par les réflexions qui en découlent.

Editions Max Milo - 16 €












Angers Mag