Dans les pas d’Hervé Bazin ….


Rédigé par yannick Sourisseau - Angers, le Mardi 23 Décembre 2008 à 07:33


C’est le titre d’un ouvrage de référence écrit par un couple d’angevins profondément enracinés, comme le célèbre écrivain, dans l’ardoise et le tuffeau des bords de Loire. Véritable exercice de style pour les auteurs, cet ouvrage accessible à tous, en vente dans toutes les bonnes librairies, est l’unique biographie d’Hervé Bazin, réalisée après sa mort.



Philippe et Caherine Nédélec, les auteurs
Philippe et Caherine Nédélec, les auteurs
la rédaction vous conseille
« Le plus beau cadeau que l’on puisse nous faire, c’est de dire que, grâce à notre livre, certains ont eu envie de lire ou relire les œuvre d’Hervé Bazin », affirment Philippe et Catherine NÉDÉLEC. Et pourtant l’exercice n’a pas été, selon les auteurs, des plus faciles. « Nous ne sommes pas des universitaires. Nous n’avons pas été formé pour la recherche littéraire ». Dans les pas d’Hervé Bazin, cet ouvrage écrit comme un reportage de …195 pages, retrace l’intégralité de la vie et de l’œuvre de l’écrivain, ancien président de l’Académie Goncourt. Il aura tout de même demandé 18 mois de collectes d’information.

Auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont la moitié sur l’Anjou, de deux romans et d’un recueil de nouvelles, Philippe NÉDÉLEC, 47 ans, responsable du pôle édition et multimédia au Conseil Général de Maine et Loire, et son épouse, elle-même rédactrice de presse, n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Mais écrire sur celui que d’aucuns considèrent comme un « maître » aurait pu paraître osé, voire impossible tellement l'œuvre est riche. Les Nédélec étaient donc attendus au tournant par les académiciens ayant approché l’écrivain, tels Michel TOURNIER et Robert SABATIER, écrivains ou encore Bernard PIVOT, célèbre journaliste et aussi membre de l’Académie Goncourt. « A notre grande surprise, nous avons reçu un accueil plutôt favorable » précise avec modestie, Catherine NÉDÉLEC .

Pour Philippe NÉDÉLEC cet ouvrage est surtout une aventure exaltante qui a commencé en 1992, lors de la sortie de « l’école des pères », le dernier roman de Bazin. Elle s’est poursuivie au cours de l’été 1994, lors de la réalisation du film documentaire de Patrick MANAIN, « retour sur les lieux du cri », dans lequel Philippe NÉDÉLEC a eu l’occasion d’interviewer l’écrivain, sur les lieux tels qu’ils sont décrits dans ses romans. « Son retour en Anjou dans la période 92-96, nous a permis de compléter une période jamais écrite de la vie de l’auteur ». Hervé BAZIN, s’est éteint le 17 Février 1996.

Pour préparer cet ouvrage de référence, seule biographie, écrite après la mort de l’écrivain, les auteurs on dû lire, ou relire, l’intégralité de l’œuvre de l’auteur pour mieux le comprendre, soit une trentaine d’ouvrage. « Il nous est paru évident, dès le début, de collecter des témoignages oraux, de personnes de son entourage et de gens ayant travaillé sur son œuvre ». La dernière épouse de Bazin a d’ailleurs soutenu le travail des deux angevins.

« Nous voulions écrire un ouvrage accessible à tous et même aux collégiens qui font des recherches sur l’œuvre de Bazin » poursuit Catherine NÉDÉLEC. Sur ce plan, le découpage séquentiel de la vie de cet auteur enraciné dans la terre d’Anjou, atteste du coté pédagogique de l’ouvrage. « Bazin souffrait d’une image très populaire et pourtant il avait le souci du détail et de l’écriture. C’était un homme au physique autoritaire, mais facilement abordable. Nous avons découvert au cours de notre travail un homme de culture qui toute sa vie a manifesté de l’intérêt pour la famille, les arts et les sciences. Ce qui nous a étonné, c’est sa volonté de faire de sa mère un personnage aussi méprisable. » Sa mère lui inspira le personnage de « Folcoche » dans « Vipère au poing », le roman autobiographique qui fit connaître l’écrivain.

Hervé Bazin est né au sein d'une famille dévote et bourgeoise. Pendant son enfance, à Marans dans le Maine et Loire, il s'opposera à sa mère très autoritaire. Insolent et fugueur, il refusera l'enseignement catholique imposé par sa famille. Malgré cette enfance qui le marquera pour le reste de ses jours, il restera très attaché à l’Anjou, sa région natale, où il situe bon nombre de ses romans.

Dans les pas d’Hervé Bazin, de Philippe et Catherine NÉDÉLEC, est édité aux éditions du Petit Pavé. Il est disponible dans toutes les librairies d’Angers et d’ailleurs. Cet ouvrage qui apporte un éclairage inédit sur la vie d'Hervé Bazin est un superbe cadeau à faire pour les fêtes de fin d’année.











Angers Mag