De la draisienne à Jan Ullrich, tout sur le vélo à la collégiale Saint-Martin


Rédigé par - Angers, le 04/06/2012 - 22:19 / modifié le 04/06/2012 - 22:41


En préambule à l’Anjou Vélo Vintage, le rassemblement du cycle mode rétro, organisé les 23 et 24 juin prochain à Saumur, le Conseil Général de Maine et Loire présente, à la collégiale Saint-Martin à Angers, « vélos de légende », une exposition exceptionnelle qui devrait ravir les amateurs de la petite reine.



Emmanuel DEHAN, devant les coupures de presse de son idole Jacques Anquetil
Emmanuel DEHAN, devant les coupures de presse de son idole Jacques Anquetil
la rédaction vous conseille
Les Français aiment le vélo et notamment les grandes classiques comme le Tour de France. Il suffit de voir le nombre de spectateurs massés sur les bords des routes empruntées par la Grande Boucle chaque année pour s’en convaincre. Si le football est devenu, après la dernière guerre, le sport le plus populaire, le vélo n’est pas en reste, les 30 000 personnes qui participent depuis 1996 à la fête du vélo chaque année en juin, sur les bords de la Loire, peuvent témoigner. Le vélo a une place de choix dans le cœur des Français et plus particulièrement en Maine et Loire où « ce mode de déplacement s’associe tout naturellement avec la douceur Angevine » comme s’en félicite Christophe BECHU, le Président du Conseil Général.

Alors ce département ligérien en pince pour la petite reine ? Certainement puisqu’en sus de cette fête populaire du vélo où petits et grands parcourent tout ou partie des deux rives de la Loire entre Montsoreau et Notre Dame du Marillais, le Conseil Général de Maine et Loire lance pour la seconde année consécutive, « Anjou Vélo Vintage », un retour en force du vélo de grand-papa, réhabilité pour la circonstance.

Une balade dans les vignobles du Saumurois en mode rétro comme à la belle époque, celle où l’on prenait le temps de vivre, qui connaît un certain succès, puisque de 517 participants l’an dernier, ils seront plus de 1000 cette année dont de nombreux étrangers, venus d’Europe et même d’Asie.

« On parle de l’Anjou Vélo Vintage sur des blogs japonais », s'amuse le président du Conseil Général. « Nous n’avons pas tout compris, mais nous pouvons dire qu’ils apprécient cette initiative ». Sans en avoir l’air, ce rétropédalage intéresse de plus en plus de passionnés de cette période que les moins de vingt ne peuvent pas connaître. Même la télévision devrait venir tourner des images pour illustrer le centenaire du Tour de France qui sera fêté en grande pompe l’an prochain.

« Vélos de légende », la collection d’un amoureux fou du vélo

Pour illustrer cette randonnée cycliste et préparer tous les Angevins au rendez-vous des 23 et 24 juin, le Conseil Général a fait intervenir celui que les passionnés considèrent comme l’un des gardiens du temple de la Grande Boucle : Emmanuel DEHAN, un fondu de vélo, qui après été coureur cycliste est devenu collectionneur de référence sur le sujet.

« J’ai été moi-même coureur cycliste. Passionné d’histoire, surtout celle du Tour de France, mais pas seulement, je me suis mis, en fonction des opportunités et des découvertes à collectionner les vélos des grands champions », explique Emmanuel DEHAN. « Mon idole c’est Jacques ANQUETIL. Un sacré bonhomme, le grand Jacques. Un grand sportif qui avait plus d’un tour dans son sac (ou plutôt de sa musette), pour gagner ».

Installée dans la collégiale Saint-Martin, cette exceptionnelle collection qui permet de voir les premiers vélos, comprendre l’évolution du cycle, mais aussi admirer le machines des géants de l’asphalte, maillots, coupure de presse, accessoires des plus grands champions tels Bobet, Poulidor, Merckx, Hinault, Fignon et même Jan Ullrich. « J’ai même réussi à trouver dans une grange, le vélo de Maurice Garin, vainqueur de la première édition du Tour de France en 1903 », poursuit le collectionneur, intarissable sur le sujet.

Alors, sportif ou cycliste du dimanche, avant d’huiler sa machine et monter en selle, pour participer à la fête du vélo ou à l’Anjou Vélo Vintage, un détour vers l’exposition « vélos de légende » s’impose.

Exposition « Vélos de légende »
Collégiale Saint-Martin à Angers
Du 4 au 17 juin, tous les jours de 10h à 19h
Tarif plein : 5 € - tarif réduit 4€ - gratuit jusqu’à 18 ans

l'exposition sera ensuite installée à Saumur, les 23 et 24 juin, dans le village vintage.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag