Faciliter la vie des personnes malentendantes


Rédigé par Samuel LEBRUN - Angers, le 25/09/2013 - 10:34 / modifié le 25/09/2013 - 10:34


Aller au cinéma, assister à une conférence, demander un renseignement au guichet de la Poste, de la gare... Tous ces actes paraissent bien anodins, bien quotidiens ! Et pourtant ils sont souvent peu accessibles aux personnes malentendantes. Ce mardi 24 septembre, la ville d'Angers accueillait une réflexion sur les aménagements des établissements qui reçoivent du public.



Faciliter la vie des personnes malentendantes
la rédaction vous conseille
Le colloque qui prenait place ce mardi, salle Claude Chabrol à Angers, s'adressait avant tout aux professionnels en charge de l'accessibilité : architectes, techniciens, maîtres d’œuvre... Car « c'est à la conception des bâtiments qu'il faut prendre en compte le handicap auditif » affirmait Christian Guérin, le président de l'association Surdi49, organisateur.

« Aujourd'hui de nombreux lieux sont équipés de boucles magnétiques (dispositif qui permet aux personnes handicapées de capter le son d'une conférence, d'un film... directement dans leur appareil auditif) mais rares sont les lieux dans lesquels ce système fonctionne correctement ! » s'indigne Christian Guérin.

Et Christian de citer un exemple évocateur : « A Angers tous les cinémas sont équipés, c'est un point positif, mais il n'est pas rare d'entendre dans son appareil auditif le son du film diffusé dans la salle d'à côté ! » Et d'ajouter : « parfois, pire encore il n'y a pas de son du tout, ou seulement un bourdonnement ininterrompu. »

Pourquoi ces dysfonctionnement ? Simplement parce que la mise en place de ces systèmes ne figure pas pour le moment dans les cahiers des charges. La donne devrait heureusement changer en 2015 avec un renforcement de la réglementation.

En attendant, l'heure est à la sensibilisation car la France est à la traîne, loin derrière ses voisins anglais et allemands. Pourtant on estime aujourd'hui à 6 millions le nombre des personnes malentendantes dans notre pays, 65000 dans le département du Maine et Loire (et 17000 rien qu'à Angers).

Ce mardi, le colloque donnait la parole à l'électroacousticien, Marc Beaufils. Il abordait les aspects techniques qui président au bon équipement des salles. Le professeur Jacques Dubin du CHU d'Angers est intervenu quant à lui sur la nécessité de la « rupture d'isolement » des personnes malentendantes.

Info pratique : La liste des lieux publics équipés de boucle magnétique à Angers sur le site de Surdi49 : www.surdi49.fr









1.Posté par tinteo le 25/09/2013 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vrai que les systèmes de boucles magnétiques ne fonctionnent pas toujours bien.
Mais il faut aussi rappeler que seulement 10% des prothèses auditives vendues en France ont un récepteur de boucle magnétique. Donc il y a de fortes chances pour que les malentendants allant dans les cinémas d'Angers ne puissent de toute façon pas écouter le film directement dans leurs prothèses.

Il faut que le cinéma achète aussi des récepteurs de boucle magnétique et qu'il les prêtent aux utilisateurs qui...

2.Posté par Béasse le 26/09/2013 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi-même utilise un appareil auditif ,il est vrai qu'au cinéma ça ne sert à rien de le porter,pour la télé non plus d'ailleurs,depuis je ne vais plus au cinéma.








Angers Mag








REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS