Haïti, l’initiative humanitaire d’une PME angevine


Rédigé par - Angers, le 07/12/2012 - 17:07 / modifié le 07/12/2012 - 21:29


Spécialisée dans la rénovation de l’habitat, l'entreprise Technitoit, basée aux Ponts de Cé, s’est lancée dans une opération humanitaire d’envergure : offrir un toit à des habitants d’Haïti touchés par le séisme de janvier 2010. Les 20 premières maisons viennent d’être livrées et un concert d'Alpha Blondy est organisé le 15 décembre à Angers, pour poursuivre l’opération.



Les logements construits par Technitoit et ses partenaires
Les logements construits par Technitoit et ses partenaires
la rédaction vous conseille
En janvier prochain les habitants d’Haïti comméreront un triste anniversaire. Le 12 janvier 2010 un tremblement de terre d’une magnitude de 7.0 à 7.3, l’un des plus importants que cette ile des Caraïbes ait connu, faisait près de 300 000 victimes et laissait 1.2 million de personnes sans abri.

Cette catastrophe a engendré des problèmes de santé publique et notamment des cas plus importants de paludisme, une maladie tropicale qui affecte plus particulièrement les personnes vivant dans la rue, au milieu des immondices et des ruines, le choléra, la dysenterie et le sida.

Les besoins en termes de reconstruction sont évalués à environ 500 000 logements. De nombreux pays, organismes et entreprises se sont émus de la situation, chacun faisant en sorte que les habitants retrouvent un toit et un peu de dignité.

Cet élan de solidarité a touché une entreprise des Ponts de Cé, Technitoit, une PME spécialisée dans la rénovation des toitures et façades ainsi que dans le conseil en énergie, laquelle a décidé de lancer l’opération « un toit et la santé pour tous ». Avec le soutien de l’association SSE (santé en entreprise) et la collaboration d’une ONG locale, l’entreprise pontdecéaise ambitionne de construire cent maisons durables et éco-conçues, redonner l’accès à l’électricité et à l’eau, l’organisation de séance de sensibilisation et d’éducation à la santé, la distribution de 30 000 kits de prévention et de traitement du paludisme.

Sur place deux terrains situés sur les sites de Pandiassou, au nord du pays, et Léogane, au sud ont été mis à disposition. Le lycée de Pandiassou a été équipé en matériel et outillage et une quinzaine de jeunes entrepreneurs ont été formés aux métiers la construction, en collaboration avec l’entreprise angevine.

Alpha Blondy en concert pour financer la suite

Philippe Maville chargé de la communication de Technitoit et responsable du suivi du projet et Erick Maville responsable de SEE se sont rendus sur place afin de réceptionner la première tranche de 20 logements. « Il s’agit d’un programme mûrement réfléchi afin que ces habitations ne soient pas une réponse à l’urgence, mais des lieux de vie offrant une solution durable », explique Philippe Maville. « A Pandiassou les familles bénéficient d’un école, de jardins, d’un vrai petit village en quelque sorte ».

Parallèlement à ce chantier de reconstruction, Technitoit a lancé l’opération « Un enfant, un jouet pour Haïti », en collaboration avec l’institut Mérieux et les écoles primaires d’Angers. Pour cette seconde opération, les petits écoliers angevins ont sélectionné les jouets qu’ils souhaitent offrir aux petits Haïtiens, dans le cadre d’une opération menée avec un orphelinat local.

Mais pour poursuivre l’opération, l’entreprise et les associations partenaires ont besoin de fonds supplémentaires. Pour cela, elles organisent un grand concert, le 15 décembre prochain à l’Amphitéa d’Angers, avec l’une des stars internationales du reggae, l’ivoirien Alpha Blondy. D’autres artistes le rejoindront sur cette scènes, le rappeur l’Abbé Mase, Tomawok et The One Shot Band, Rubby, l’une des candidates de l’émission « the Voice » et bien d’autres pour une grande fête de la solidarité internationale.

« Ce concert se veut une grande fête. Nous voulons réunir le maximum de personnes autour du projet pour lui donner une dynamique supplémentaire et prouver que le modèle fonctionne », poursuit Philippe Maville.

Le prix de la place est fixé à 20 € en prévente et 25 € le soir du concert. Les bénéfices seront intégralement reversés à l’opération « Un toit et la santé pour tous ». Ils permettront de mener cette opération humanitaire à son terme en démontrant, si besoin est, que malgré la crise économique, les entreprises françaises ont encore des ressources et du cœur.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag