L’action culturelle en prison pour maintenir le lien avec le monde extérieur


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le Mardi 3 Mai 2011 à 17:20


La bibliothèque Toussaint souhaite sensibiliser les Angevins à l’action culturelle en milieu carcéral avec une exposition et une conférence de Florine Siganos, sociologue, le mardi 17 mai à 20 h 30.



L’action culturelle en prison pour maintenir le lien avec le monde extérieur
la rédaction vous conseille
Réalisée en lien avec l’ASDASCS, (association de soutien et de développement aux activités socio culturelles et sportives), et le Courrier de Bovet, association qui met en relation ses adhérents avec des personnes détenues qui font la demande d’un correspondant, cette exposition souhaite mettre l’accent sur l’action culturelle en milieu carcéral et plus particulièrement sur le rôle de la bibliothèque.

Comme toutes les bibliothèques, celle de la prison a pour objectif d’encourager la curiosité et la sensibilité culturelle, soit d’aider les détenus à se cultiver, à s’instruire ou simplement à se distraire.

Pour aider à la gestion de la bibliothèque de la maison d’arrêt d’Angers, la Ville d’Angers a signé une convention de partenariat en janvier 2007, dans laquelle elle s’engageait à mettre à disposition des bibliothécaires professionnels. Suite à cette expérience, une première exposition a eu lieu en 2008, Autofictions.

Cette année, a bibliothèque renouvelle l’initiative avec Je voulais vous dire : lettres de prison, qui présente des lettres de détenus rédigées lors d’ateliers d’écriture et des photographies réalisées également par des détenus dans le cadre du Festival du scoop et du journalisme en 2004.

Mardi 17 mai à 20h30, Florine Siganos, sociologue et auteur du livre L’action culturelle en prison : pour une redéfinition du sens de la peine, (L’Harmattan, 2008), interviendra lors d’une conférence.

Forte d’une expérience dans cinq établissements pénitentiaires, elle s’attachera à démontrer comment, selon elle, l’action culturelle peut être un facteur de réinsertion sociale.

Exposition jusqu'au 21 mai.
A noter que des permanences du Courrier de Bovet auront lieu les samedis 14 et 21 mai, de 10h00 à 17h30.









1.Posté par Paul Gorzerino le 03/05/2011 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
le pendant nécessaire et indispensable de la répression, c'est de garder, ou de rendre, à l'incarcéré son humanité








Angers Mag