"Le logement est au coeur du bien être des personnes âgées" (Michèle Delaunay)


Rédigé par - Angers, le 14/03/2013 - 19:14 / modifié le 02/04/2013 - 19:41


Michèle Delaunay, la ministre déléguée aux personnes âgées a passé sa journée, jeudi, à Angers. L'occasion de découvrir plusieurs initiatives prises sur le territoire pour favoriser le bien être et la maintien à domicile de nos aînés. Lors de sa visite à l'Espace Robert Robin à la Roseraie, elle a répondu à quelques questions d'Angers Mag.



Michelle Delaunay s'est aussi rendue à la résidence les Jardins d'Arcadie en centre-ville où un octogénaire a tué la semaine passée sa femme, malade de Parkinson, avant de se suicider. Une visite au cours de laquelle elle a simplement fait part de sa compassion et de sa bienveillance à l'égard des victimes, du personnel et des résidents.
Michelle Delaunay s'est aussi rendue à la résidence les Jardins d'Arcadie en centre-ville où un octogénaire a tué la semaine passée sa femme, malade de Parkinson, avant de se suicider. Une visite au cours de laquelle elle a simplement fait part de sa compassion et de sa bienveillance à l'égard des victimes, du personnel et des résidents.
la rédaction vous conseille
Angers Mag : "Quel est l'objet de votre visite, Madame la Ministre ?"

Michèle Delaunay : "Il y a toujours un double objectif. Le premier, c'est de mettre en valeur ce qui existe, les initiatives, les talents, l'engagement des territoires. Où que j'aille, je trouve des choses qui me réconfortent à la fois et me surprennent. Le deuxième, c'est de nous enrichir des expériences locales, de voir ce qui marche - et ici, ça a l'air de bien marcher -, pour pouvoir les soutenir et les porter ensuite par des dispositifs légaux."

Angers Mag : "Pourquoi Angers ?"

Michèle Delaunay :
"Angers m'a été, a de de nombreuses reprises, citée en exemple pour sa politique de l'âge en général et d'autre part, pour ses initiatives innovantes en matière d'habitat en direction des personnes âgées. Dans cet espace (l'espace Robert Robin), je découvre un foyer-logement dont le principe est renouvelé, car situé au cœur de la ville et en prise directe donc avec la vie de la cité. J'y découvre aussi des appartements nettement plus spacieux que la moyenne où le résident est vraiment autonome, tout en restant connecté à la vie sociale et aux aides nécessaires. Ça s'appelle le logement intermédiaire et c'est ce que nous allons soutenir et mieux organiser car il faut faire évoluer les dispositifs légaux à ce sujet."

Angers-Mag : "Croyez-vous à l'amélioration de l'habitat des personnes âgées par les nouvelles technologies ?"

Michèle Delaunay : "Oui. Le logement est aujourd'hui au cœur du bien-être et de l'autonomie des âgés et nous savons que les moyens techniques peuvent favoriser un maintien à domicile. Un exemple : les chemins lumineux qui vous accompagnent si on se lève pendant la nuit, avec des dispositifs d'alerte en cas de chute. On le sait, la chute est malheureusement le moyen le plus sûr d'entrer dans la perte d'autonomie. Je pense aussi aux objets connectés, aux tablettes qui peuvent permettre de dialoguer avec sa famille éloignée. Tous les jours, on découvre des objets nouveaux qui sont utiles et qui vont vraiment nous permettre de relever ce défi du logement."

Angers Mag : "Comment financer tout cela dans un contexte budgétaire contraint ?"

Michèle Delaunay :
"Nous avons un calendrier fixé par le président de la République pour mener à bien une nouvelle loi sur l'adaptation de la société au vieillissement de sa population. Nous le respecterons et nous le financerons. Notre gouvernement à l'ambition de faire aujourd'hui, c'est à dire avant la fin de l'année, ce que le quinquennat précédent n'a pas fait en cinq ans et alors que nous avons toujours plus d'âgés mais moins d'argent. Par contre, pour des raisons financières, la montée en charge de la loi sera progressive. Elle sera posée avant la fin de l'année mais les dispositifs se mettront en place de façon échelonnée car nous ne sommes pas en état d'affronter tout en même temps."




Journaliste, rédacteur en Chef d'Angers Mag En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag








REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS