Les pesticides à l’index du collectif citoyen


Rédigé par Michel Barini - Angers, le 22/03/2010 - 10:30 / modifié le 22/03/2010 - 19:06


Un peu militants, bien qu’ils s’en défendent, plus sûrement citoyens engagés, plusieurs dizaines d’hommes et de femmes ont mené une incursion pacifique au cœur de deux commerces de Murs Erigné, dans la banlieue d'Angers : une jardinerie et une grande surface commerciale. Leur but était de sensibiliser les consommateurs sur l’usage des pesticides.



Les pesticides à l’index du collectif citoyen
la rédaction vous conseille
Ils se sont connus à l’occasion du dernier Festival du film nature et de l’environnement de Mûrs-Erigné. Regroupés au sein d’un collectif pour réfléchir et agir à travers une démarche citoyenne, ils souhaitent matérialiser leur résistance en force d’actions et de propositions. Dans le cadre de la « Semaine pour les alternatives aux pesticides » qui se tient du 20 au 30 mars dans toute la France, ils ont trouvé un terrain à leur mesure en menant leur première initiative locale.

Le moment était parfaitement choisi. En cette veille de printemps, cette période bénie où les jardiniers du dimanche ressentent leurs premières velléités de jardinage, ils sont intervenus dans une démarche purement pacifique et informative. En groupe, après avoir préalablement prévenu les dirigeants des entreprises qu’ils visitaient, ils ont envahi les rayonnages achalandés en produits phytosanitaires : engrais, fertilisants, traitements, désherbants… « Notre intervention n’est pas dirigée contre ces commerces » prévenaient auparavant les manifestants. De fait, elle consistait à remplir les caddies des produits incriminés afin de les répertorier et de les montrer à la cantonade en insistant sur leur composition.

Tracts à l’appui, le collectif angevin est ensuite allé à la rencontre des chalands afin de nouer le dialogue en suggérant des pistes alternatives aux pesticides. Pour eux, des solutions simples à appliquer existent, comme par exemple le désherbage respectueux (paillage, binage, faux semis, purin), la lutte contre les nuisibles (purin de feuilles mortes ou d’orties, rhubarbe), l’obtention de meilleures récoltes (compost, rotation des cultures), les engrais verts (trèfles, lupins, pois, bleuets). Ils suggèrent d’adopter un changement de philosophie en acceptant les herbes spontanées, le fleurissement de fleurs sauvages (pâquerettes, digitales, plantain…) esthétiques et accueillantes pour les insectes auxiliaires.

Afin de donner un air festif à la protestation du collectif angevin, la brigade des clowns activistes (BCA), ce groupe haut en couleur qui se fait volontiers remarquer par ses excentricités vestimentaires et son sens du spectacle au cours de nombreuses manifestations, est venue renforcer le cortège.




Michel Barini
Michel Barini
Contributeur Angers Mag - pour le secteur des Ponts de Cé et Murs Erigné. Collabore à la rédaction... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag








REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS