Lundi de Pentecôte : Travailler ou se promener sous la pluie ?


Rédigé par - Angers, le 20/05/2013 - 09:03 / modifié le 20/05/2013 - 09:36


Fixé comme journée de solidarité envers les personnes âgées par le gouvernement Raffarin, en 2004, le lundi de la Pentecôte est un jour férié comme les autres, pour tout le monde ou presque. Compte tenu de la météo particulièrement désagréable de ce week-end nombreux sont ceux qui préféreraient travailler et reporter leur jour de congé.



Pluie ou pas, de nombreux magasins seront ouvert ce lundi de Pentecôte
Pluie ou pas, de nombreux magasins seront ouvert ce lundi de Pentecôte
la rédaction vous conseille
Météo détestable, comme celle que nous connaissons en ce week-end de Pentecôte, ou pas, le lundi de la Pentecôte est toujours un jour férié comme les autres et à quelques exceptions près, peu d’entreprises travaillent aujourd'hui.

C’est en 2004 que le gouvernement de Jean Pierre Raffarin avait décidé de faire du lundi de Pentecôte un jour férié non rémunéré, afin de financer les dépenses de plus en plus couteuses de la dépendance des personnes âgées et handicapées. Cette décision avait été prise suite à la canicule de 2003 - les années se suivent et ne se ressemblent pas - laquelle avait entrainé la mort d’environ 15 000 personnes.

Selon le Gouvernement il s’agissait pour les salariés d’offrir leur jour de travail pour financer la prise en charge de la dépendance. Mais face aux difficultés sociales et logistiques qu’entrainait cette mesure, le lundi de Pentecôte est redevenu un jour chômé tout en maintenant la journée de solidarité dans l’année, sauf le 1er mai. Désormais ce sont les entreprises qui fixent les règles de la journée de solidarité en accord avec les partenaires sociaux, ces dernières reversant un jour de salaire à l’État comme le prévoit le dispositif.

Alors qu’en est-il sur le terrain ? Comme tous les ans certaines entreprises ont choisi de travailler le lundi de Pentecôte, c’est le cas des artisans, PME, services, grande distribution, et d’autres de maintenir un jour férié et de récupérer cette journée à un autre moment dans l’année ou de la lisser sur l’ensemble de l’année, puisque cette journée de solidarité peut aussi être fractionnée.

Pour une grande majorité d’entreprises, météo déplorable ou pas, comme c’est le cas cette année, le lundi de la Pentecôte est donc redevenu un jour férié comme les autres, compensé, selon les entreprises, par un jour de congé ou de RTT. Certaines entreprises ont aussi choisi d’offrir ce jour à leurs salariés.

En fonction des accords par branches salariales, environ un tiers d’entreprises, selon le groupe d'intérim Randstad, ont choisi de faire travailler leurs salariés le lundi de Pentecôte, l’employeur offrant le jour de RTT ou un jour de congé correspondant à l'État.

Certains salariés sont donc « obligés » de travailler en ce lundi de Pentecôte sans compensation particulière. C’est le cas des grandes surfaces, alimentaires ou pas, les musées, les piscines et d'autres services publics comme le ramassage des ordures

A l’inverse, les établissements scolaires, les services administratifs de l’État et des collectivités, Pôle Emploi, la CAF, les services fiscaux, la Poste, les banques, seront fermés. Côté transport en commun, la journée ressemble, dans la plupart des cas, à un jour férié avec un service réduit.

En 2010 et 2011, 80 % des salariés ont posé un jour de congé pour le lundi de Pentecôte, selon TF1. La mesure aurait rapporté 2,3 milliards en 2011 et 13 milliards depuis sa mise en application.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par budgetsanssepriver.com le 20/05/2013 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel dommage de restreindre son temps et son budget loisirs.

Maintenant, Il faut calculer et ses prises des rtt, jours fériés, fetes et ponts de en mai, premier et 8 mai 2013.
Pour moi partir voir ma famille en province dès que je peux tout prochainement pendant les ponts du mois de mai c'est vital.

Comme vous j’ai du mal à limiter mes achats plaisirs et loisirs les jours fériés.
Tenir mes comptes au quotidien? c’est mission impossible.

Aussi j’ai été obligé de créer ma méthode pour budgéter.
Les...








Angers Mag