Mémoire de l'Anjou à Pignerolle


Rédigé par christophe Marquet - Angers, le 06/09/2011 - 18:16 / modifié le 06/09/2011 - 18:17


Le bunker de Pignerolle à Saint Barthélémy d'Anjou, ville de l'agglomération d'Angers, sera t-il un mémorial? c'est la question que pose l'association " Mémorial des bunkers de Pignerolle ".



le bunker de Pignerolle
le bunker de Pignerolle
la rédaction vous conseille
L'association "Mémorial des bunkers de Pignerolle" existe depuis un an et ccompte plus de soixante membres. L'objectif principal de cette association est de créer un mémorial sur la seconde guerre mondiale en Anjou, dans la bunker amiral (1500 m2) situé dans le parc du château de Pignerolle (St Barthelèmy-d'Anjou)

Partout en France, le tourisme militaire ne s'est jamais aussi bien porté.Les collectivités locales, et associations implantent, musées, mémoriaux, centres d'interprétation.Pourquoi pas à Pignerolle?

Pignerolle est un parc prestigieux qui accueille plus de 150 000 visiteurs par an. Le château abrite le musée de la communication.(unique en France). L'association, à travers un diaporama, souhaite raconter l'histoire intense et complexe du Parc de Pignerolle:

-En 1939, le château accueille pendant 202 jours, le gouvernement polonais en exil. L'Anjou devient la capitale de la Pologne.(Déclaration de guerre)

-Reconstitution du 125ème régiment d'infanterie, originaire de St Barthélemy d'Anjou.(Drôle de guerre)

-Centre de commandement des U-boote de Dönitz (1942/1944). Depuis Pignerolle Dönitz organise ses meutes de sous-marins.( L'occupation )

-Abri antiatomique du Général De Gaulle, dans le bunker amiral, situé derrière l'Orangerie.Ce dernier est relié au château par un souterrain.(Guerre froide)

-"La cité d'urgence", 1000 angevins habitent dans les anciens baraquements en bois laissés par l'occupant allemand.1946-1966-( Conséquence de la guerre )

Ce sont autant de pans de la grande histoire du XXe siècle dont Pignerolle peut témoigner.

Christophe MARQUET
Président

www.memorialdesbunkers.info

memorialbunkers.pignerolle@gmail.com

.



















Angers Mag