Nuit des musées : les Angevins aiment leurs musées


Rédigé par - Angers, le 20/05/2012 - 09:14 / modifié le 20/05/2012 - 09:34


Initiée par le ministère de la Culture et de la Communication, 8e édition de la Nuit européenne des musées, qui se déroulait ce samedi, en France et dans toute l’Europe, a connu une fois de plus, un très grand succès et notamment à Angers. La gratuité et les animations proposées l’ont emporté sur les conditions météo particulièrement désagréables.



La nuit des musées à Angers, en lumière et en musique
La nuit des musées à Angers, en lumière et en musique
la rédaction vous conseille
Visiter les musées autrement », c’est le leitmotiv du ministère de la Culture et de la Communication, qui proposait ce samedi 19 mai, la nuit européenne des musées. Pour l’occasion, l’accès des musées participants était gratuit et les collections étaient mises en valeur par des animations, sons et lumières, jeux de piste, visites insolites.

Angers, la cité du Roi René, qui compte plusieurs musées, participaient une fois de plus à l’événement et les Angevins en ont largement profité de cette ouverture jusqu’à minuit, les salles étant littéralement prises d’assaut, notamment au musée des Beaux-Arts et au musée Jean Lurçat et de la tapisserie contemporaine, plus de 5000 personnes ayant profité de l’occasion pour visiter ou revisiter les cinq sites que compte la ville d’Angers.

« Les animations proposées et notamment pour les enfants, lesquels avaient permission jusqu'à 21h, ont attiré les familles, les incitant ainsi à pousser la porte de sites culturels qu’ils n’ont pas toujours l’habitude de fréquenter », expliquait Juliette RUDEL, chargée de communication, à la direction des musées d’Angers. « Je viens de faire le tour des musées et partout il y a beaucoup de monde, plus que les années précédentes. Avec la météo je craignais que les angevins hésitent à sortir ».

Nuit des musées : les Angevins aiment leurs musées
Bien au contraire, ils ont profité de l’occasion qui leur était offerte pour passer une partie de la nuit au musée. Ils ont pu apprécier la mise en lumière des bâtiments et jardins proposée par les services techniques de la Ville d'Angers ainsi que les visites en musique, les musiciens du Conservatoire d’Angers ( CRR) s’étant installés dans les différentes salles. Quelques notes de musique classique donnaient une autre dimension et les angevins ne s’y sont pas trompés, des groupes se sont rapidement formé autour des musiciens donnant à ces visites un air de fête de la musique avant l'heure.

Le musée Jean Lurçat proposait même une rencontre musicale autour du « Chant du monde » avec la clarinettiste et compositrice de la compagnie Carabosse, Yuka Okazaki, laquelle était accompagnée du compositeur et arrangeur Guillaume Asseline, du groupe angevin Ghost in Saturn et de Kham Meslien, musicien de LoJo et de Sweet Back. Les visiteurs n’ont pas boudé leur plaisir et semblaient apprécier tout particulièrement cette rencontre impromptue dans un musée d’ordinaire plus silencieux.

« Visiter un musée la nuit, c’est autre chose », expliquait un groupe de noctambule. « Nous connaissons tous les musées d’Angers, mais nous aimons bien venir lors de la nuit des musées. L’ambiance, sans doute, un petit je ne sais quoi qui nous plait après le diner en ville du samedi soir ».

Les visiteurs d’un soir, ou ceux qui connaissent les lieux, ne semblent pas particulièrement pressés, même si certains veulent visiter plusieurs sites. « Je constate que, contrairement aux journée du patrimoine, les visiteurs prennent le temps d’admirer les œuvres et de discuter avec les médiateurs mis à leur disposition », ajoutait Juliette RUDEL, plutôt ravie du succès rencontré par cette 8ème édition.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag





REPORT'CITÉ trace sa route

21/06/2017 - Report'Cité

Ouest eMedia Presse a été placée en liquidation judiciaire

21/06/2017 - L'équipe d'Angers Mag : Yves BOITEAU, Sébastien ROCHARD, Patrick TOUCHAIS